07172019Headline:

Côte d’Ivoire/Situation socio-politique: vice président du FPI Damana Adia pickass réagit face à une fausse accusation dont il serait la cible d’un “envoûtement”

Ces dernières heures, il nous est revenu par le canal de certains internautes, que des faits ayant trait à la vie personnelle du vice président du Front Populaire Ivoirien, Damana Adia pickass, seraient l’objet de révélation. Selon ces écrits, le vice président aurait été la cible d’un envoûtement ou d’un empoisonnement au Ghana planifié par des personnes qui selon leur description pourraient être de la même famille politique que lui.

Informé de ces allégations d’une telle gravité, le vice-président s’est montré surpris par ces accusations sans fondement et ne s’y reconnaît pas du tout.

Koua justin sur qui porteraient insidieusement ces accusations n’est pas seulement le SGA du Fpi, il est aussi l’un des ” fils politiques” du vice président. Il fait partie de ces jeunes du parti que le vice président a personnellement formés et encadrés, et dont il est fier du combat qu’il mène si courageusement.

La bonne qualité de leur rapport actuel en rajoute au trouble du vice-président qui s’interroge sur les motivations réelles de telles allégations mensongères, de surcroît dans un débat auquel il n’était mêlé ni de près ni de loin.

C’est pourquoi le vice président prie instamment les auteurs de ces écrits d’y mettre fin et invite tous les pro Gbagbo à une plus grande cohérence et cohésion car il n’y a pas de salut dans la division. Il exhorte les uns et les autres à élever le niveau des débats et sortir des bas-fonds.

Les enjeux et les défis actuels nous amènent à concentrer toute notre énergie sur la contradiction principale, qui est de sauver la Côte d’Ivoire des griffes de Mr Alassane Ouattara.

Que Dieu bénisse la Côte d’Ivoire et fortifie chacun de nous.

Le Directeur de Cabinet Politique

Lire sur GOR TV

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment