02232024Headline:

Mali : compte rendu du conseil du ministre du mercredi 29 novembre 2023

Les Maliens ont fait ainsi le choix du renouvellement du système de gouvernance globale dans le but de créer les conditions de renforcement de l’Etat de Droit, de la Démocratie et des Droits de l’Homme.

La Constitution traite d’un ensemble d’acteurs socio-politiques et institutionnels auxquels de nouveaux rôles et responsabilités ont été assignés. Ils s’ajoutent à d’autres qui sont maintenus ou renforcés par endroit.

Au regard des enjeux et défis de la 4 ème République, il paraît nécessaire de préparer et mobiliser l’ensemble de ces acteurs dans le but de créer la synergie nécessaire à l’atteinte des objectifs de refondation de notre pays.

Ces ateliers seront l’occasion d’identifier les outils et moyens juridiques que la Constitution met à la disposition des citoyens et acteurs pour contribuer à créer les conditions de l’avènement d’une gouvernance vertueuse pour la stabilisation et le développement harmonieux de notre pays.

Il s’agit aussi pour le Cabinet du Ministre délégué de contribuer à la promotion et à la concrétisation de l’esprit de la réforme constitutionnelle avec en plus des représentants du triumvirat (ministre d’Etat-ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, ministre de la Refondation de l’Etat, chargé des Relations avec les Institutions, ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé des Réformes politiques et institutionnelles), ceux de la justice, de la Culture, de la jeunesse et des femmes. Les thèmes retenus traitent de :

– le malien au cœur de la 4ème République : citoyenneté et valeur ;

– la Gouvernance politique, institutionnelle et électorale ;

– la gouvernance administrative et territoriale ;

What Next?

Recent Articles