06242024Headline:

Syrie: une attaque contre des cueilleurs de truffes fait plus de 50 morts

Au moins 53 personnes ont été tuées au sud-est de Sokhné, dans le centre de la Syrie, ce vendredi 17 février 2023, dans une attaque attribuée au groupe État islamique (EI) par la télévision d’État.

« Cinquante-trois personnes qui ramassaient des truffes ont été tuées lors d’une attaque des terroristes de Daech, au sud-est de la ville de Sokhné, dans l’est de la province de Homs », a indiqué la télévision d’État syrienne, à Damas. Parmi les personnes tuées, il y aurait sept militaires, selon le directeur de l’hôpital de Palmyre, Walid Audi, cité par la radio Cham FM.

Un bilan émis un peu plus tôt par l’ONG Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), basée au Royaume-Uni, mais disposant de son propre réseau dans le pays, indiquait 36 morts. Mais la version des faits converge : des personnes cherchant des truffes, autrement dit des champignons, prises pour cible dans la région de Palmyre, près de Homs.

D’autres cueilleurs sont parvenus à s’enfuir, selon l’OSDH, qui précise qu’il y a quelques jours, samedi dernier, une affaire similaire s’était produite dans la même région. Seize personnes avaient été tuées, selon l’ONG, et une soixantaine de personnes avaient été enlevées. Quelque 25 avaient été libérées, tandis que le sort des autres personnes reste inconnu.

Aux yeux de l’ONG, l’organisation État islamique, qui a multiplié ces derniers mois les attaques meurtrières malgré la perte de ses fiefs territoriaux dans le pays et les coups infligés par la coalition dirigée par Washington, profite du fait que des habitants de zones rurales reculées de cette partie de la Syrie s’aventurent à ramasser des truffes pour les attaquer.

En avril 2021, déjà, au moins 19 personnes, pour la plupart des civils, avaient été enlevées par le groupe jihadiste dans une province du centre alors qu’elles s’adonnaient à la même activité. Pour rappel, depuis le début de la guerre civile en 2011, un demi-million de personnes sont mortes en Syrie, où des millions de personnes ont par ailleurs été déplacées.

 

What Next?

Recent Articles