11212017Headline:

Decidement Dj Debordo encore dans les cordes : ses droits au Burida saisis par un huissier de justice

Debordo Dj dans les cordes : ses droits au Burida saisis par un huissier de justice

Decidement Dj Debordo n’en finit plus avec les déboires. Après la censure du clip vidéo de son nouveau single, ce sont ses droits d’auteurs qui sont menacés. Un huissier a saisi ses droits au BURIDA.

Les droits de Dj Debordo au BURIDA sont menacés. Ils ont été saisis par un huissier de justice. L’artiste traverse à court sur des moments difficiles.

Selon Soknews.net, Debordo Leekunfa et la Structure GV Communication avaient conclu en 2013 un contrat pour trois spectacles au Burkina Faso, les 28, 29 et 30 juin dans les villes de Bobo-Dioulasso, Ouagadougou et Koudougou. Naturellement, la réalisation de ces concerts a nécessité un gros investissement de la part des organisateurs et leurs partenaires.

Toujours selon la même source, la structure organisatrice ayant versé l’acompte convenu à l’artiste, s’est acquitté de toutes les charges afférentes à l’organisation des spectacles. A savoir les billets d’avion, les réservations d’hôtels, la location des espaces, la couverture médiatique et autres.
L’artiste a donné les spectacles aux dates du 28 et 29 juin 2013. Mais Debordo Leekunfa ne s’est pas présenté le 30 juin 2013 à Koudougou pour le dernier concert. Une défection qui a causé d’importants préjudices aux organisateurs qui ont dû restituer 3.333.000 F CFA au sponsor principal, le prix des tickets aux spectateurs et bien d’autres dépenses.

Avec soknew.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment