12012022Headline:

Comment se comporter dans les embouteillages ?

Les embouteillages, quel calvaire pour les automobilistes ! Les résidents des quartiers de Cocody Faya, bingerville, Yopougon, pour ne citer que ceux-là, qui rallient chaque jour le plateau pour le boulot, ne contrediront sûrement pas ce point de vue. Retards aux rendez-vous, consommation plus importante de carburant, pollution, défaillance mécanique, fatigue, stress, accrochages, accidents, traumatismes divers, telles sont en substance les conséquences immédiates des bouchons.

En somme, les embouteillages augmentent non seulement le risque de collisions, mais sont également responsables de nombreux déséquilibres sanitaires et psychologiques chez les conducteurs. Aussi, pour la sécurité de tous, les conducteurs devraient notamment :

  • S’assurer du bon fonctionnement du système de freinage avant départ,
  • Effectuer régulièrement les contrôles du niveau des liquides de refroidissement du véhicule,
  • Planifier les déplacements en évitant dans la mesure du possible les heures de pointe,
  • Utiliser plus souvent les outils d’optimisation des trajets comme le GPS pour choisir l’itinéraire le plus rapide et le moins bouché,
  • Garder le calme et être particulièrement patient. De toute façon, l’excitation et l’impatience ne feront pas gagner des kilomètres en plus mais plutôt à prendre des risques,
  • Adopter une conduite à allure constante, souple et régulière sans freinages et accélérations brusques,
  • Maintenir avec le véhicule à l’avant une distance suffisante permettant de le contourner au besoin en cas d’arrêt de celui-ci suite à un incident,
  • S’assurer de voir au moins les roues arrières du véhicule à l’avant. Ce qui permet de voir l’état de la chaussée et d’anticiper les obstacles (Chaussée dégradée, objets pointus, etc),
  • Éviter le changement intempestif de voie. Cela pourrait ralentir davantage la circulation,
  • Éviter de créer des voies supplémentaires ainsi que d’emprunter les trottoirs et les sens interdits,
  • Prêter une particulière attention aux deux roues qui, moins gênés par le ralentissement, sillonnent entre les voies,
  • Consulter régulièrement les rétroviseurs pour anticiper les mauvaises manoeuvres des autres,
  • Contrôler de temps en temps le tableau de bord afin de déceler au plus tôt un éventuel problème mécanique, en particulier l’indicateur de température,
  • Si les arrêts sont trop longs, ne pas hésiter à couper le moteur pour faire baisser la température,
  • Éviter d’empêcher les autres usagers d’effectuer des manoeuvres sous le prétexte de perdre du temps,
  • Éviter de s’engager aussitôt dans un carrefour à feux lorsque le milieu de l’intersection est bouché, même si le feu indique vert,

Rappelez-vous que la gestion des embouteillages est collective. Un seul mauvais geste rendra le trafic plus bouché pendant plus longtemps qu’un bon geste ne le rendra fluide. Alors rendons les bouchons moins pénibles en adoptant tous, ensemble et en permanence, les bons réflexes.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles