04182024Headline:

Filière cacao: la PNOPCCC sollicite une nouvelle revalorisation du prix du KG bord champ

Depuis la Cité Balnéaire de San Pédro, la Plateforme nationale des organisations des producteurs café cacao de Côte d’Ivoire (PNOPCC) est monté au créneau pour donner sa lecture sur le nouveau prix du kilogramme du cacao, bord champ.

A travers une déclaration publiée ce mercredi 03 mars 2024, qui porte la signature du Secrétaire général, Blaise Koffi, la PNOPCC a salué les efforts consentis par le gouvernement sur la légère hausse qu’a connu le prix du kilogramme de cacao avant d’émettre des doléances en précisant certains facteurs clés à prendre en compte.

La Plateforme nationale des organisations des producteurs café cacao de Côte d’Ivoire (PNOPCC) a pris acte du prix du kilogramme de cacao pour la campagne intermédiaire fixé à mille cinq cent (1500) francs CFA par le gouvernement. Ce prix bord champ est un effort consenti par le gouvernement ivoirien.

Avec le tarif actuel du carburant (875 Francs CFA le litre de Super) et le niveau du marché actuel, il est difficile aux sociétés coopératives café cacao de fonctionner avec une marge de 80 francs CFA, nous demandons qu’ils soient pris en compte tous ces éléments en vue de permettre une bonne campagne intermédiaire.
Les organisations membres de la PNOPCC demandent une amélioration de la reforme actuelle pour tenir compte de la fluctuation des coûts mondiaux car, tous les systèmes que nous mettons en place devaient permettre aux producteurs de tirer meilleur profit.

La vente anticipée du cacao pratiquée par le Conseil du café cacao doit se faire, à notre avis, de façon progressive, en tenant compte de tous les facteurs ; à savoir : une bonne prévision de la récolte, une étude de la production, car le marché réagi selon la loi de l’offre et la demande.

What Next?

Recent Articles