05302024Headline:

Renforcement de la résilience agricole en Côte d’Ivoire : La FAO lace le projet saga 2

La FAO a procédé au lancement du projet “Sécurité alimentaire et agriculture : une adaptation accélérée (SAGA 2)”, visant à développer des solutions pour renforcer la résilience agricole dans le pays. Une initiative qui intervient dans un contexte où le secteur agricole en Côte d’Ivoire est confronté à des défis croissants dus au changement climatique.

La phase opérationnelle de ce projet novateur a été inaugurée ce vendredi 26 avril 2024 à Grand-Bassam, à l’issue d’un atelier de consultation nationale. À cette occasion, M. Attaher Maïga, représentant résident de la FAO en Côte d’Ivoire, a souligné l’importance de cette initiative qui réunit tous les acteurs autour d’un objectif commun : faire face aux défis climatiques qui menacent la sécurité alimentaire du pays.

Le projet SAGA 2, a-t-il fait savoir, prend en compte les priorités définies dans le Plan national d’adaptation du secteur agricole ivoirien et vise à sensibiliser et à former les populations aux bonnes pratiques d’adaptation. SAGA 2 ‘’vient à point nommé’’ alors que la Côte d’Ivoire fait face à une baisse alarmante de la pluviométrie, s’est réjoui Dr Louise Akanvou, directrice de la coopération et de l’appui au développement du Centre national de recherche agronomique (Cnra). “Le CNRA, en tant que bras technique du ministère de l’Agriculture, jouera un rôle central dans la mise en œuvre du projet en fournissant des technologies et pratiques culturales adaptées au changement climatique”, a-t-elle promis.
Le Professeur Soro Fatogoma, coordinateur scientifique de Wescal, a également souligné le rôle essentiel de cet organisme dans la production de connaissances et de prévisions climatiques pour orienter les pratiques agricoles. « On l’a déjà fait avec le cacao et on peut aussi le faire avec les cultures vivrières », a-t-il rassuré. En parallèle, des biofertilisants et des biopesticides seront développés pour lutter contre les nuisibles.

C’est au directeur en charge de la promotion des technologies à la direction générale de la promotion de l’agro-industrie, Pacôme Hugues N’Da, qu’est revenu l’honneur de lancer officiellement le projet SAGA 2. Il a souligné à cette occasion l’urgence d’agir face aux changements climatiques, qui ont un impact dévastateur sur l’agriculture ivoirienne.

 

What Next?

Recent Articles