01252020Headline:

Les USA replient face à la menace de l’Iran

Les USA annulent les manœuvres de troupes avec le Maroc. Les avions cargos US évacuent la base US au Koweït.

Sur fond de tensions croissantes avec l’Iran, après l’assassinat du général iranien Qassem Soleimani dans un raid américain, la Marine US a renoncé à des exercices avec le Maroc, a annoncé le site spécialisé USNI News.

Ce dernier a précisé que le bâtiment de guerre et la force opérationnelle qui devaient participer aux manœuvres seraient redirigés vers l’Asie de l’Ouest.

Situé à distance d’une frappe directe de la croisière et des missiles balistiques iraniens, le porte-avions américain Harry Truman sur le pont duquel se trouvent des avions de combat et d’hélicoptères a décidé d’évacuer d’urgence vers une zone plus sûre, craignant que Téhéran ne le détruise, en représailles à l’assassinat par un drone américain du général Qassem Soleimani, vendredi 3 janvier à Bagdad.

Le commandant de la division Sarallah du Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI) dans la province de Kerman, le général de brigade Gholam-Ali Abou Hamze, a annoncé samedi que Téhéran avait fixé « 35 cibles vitales des US dans la région, y compris Tel-Aviv » pour lancer sa riposte militaire.

« Les États-Unis ont commis leur plus grave erreur stratégique de ces 40 dernières années en assassinat le général Qassem Soleimani. Par ce crime odieux, les États-Unis ont donné la carte blanche à l’Iran pour se venger de cette attaque terroriste et ce en conformité totale avec le droit international. Aussi bien les hommes d’État américains que les Sionistes devront craindre de l’étendu de notre riposte qui va du détroit d’Hormuz, artère vitale pour l’Occident, fréquenté par de nombreux destroyers et porte-avions américains qu’à la mer d’Oman et voire au-delà », a souligné le commandant de la division Sarallah.

Les Ivoironautes

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment