03272017Headline:

VIDEO-Voici le secret que cachait cette VIEILLE DAME depuis très longtemps

 

Alors que Tamara Samsonova semblait vivre tranquillement sa retraite, une caméra de surveillance a pris en flagrant délit la vieille dame en train de se débarrasser d’un corps. Une vidéo qui a engendré la découverte de son journal intime, où elle a inscrit les différents meurtres, dont elle a été l’auteur pendant ces quinze dernières années…

Si l’histoire peut intriguer certains, elle peut aussi en effrayer d’autres. En effet, Tamara Samsonova est une retraitée russe de 67 ans, ce qui laisse penser que l’ancienne employée d’hôtel a eu une vie plutôt normale. Sauf que, cette dernière est en réalité une meurtrière. Grâce à une caméra de surveillance, la police a pu s’intéresser de plus près à la vie de Tamara Samsonova, mais elle a surtout pu faire de macabres découvertes. Sur la vidéo, on y aperçoit la veille dame avec une capuche sur la tête en train de tirer un sac plutôt lourd. Si l’image peut paraître anodine, les enquêteurs russes se sont tout de même interrogés sur la contenance du sac après avoir trouvé, il y a peu, un tronc, une jambe et un bras dans un étang.

Lorsqu’ils ont rendu une petite visite à la grand-mère, ils ont pu découvrir que, non seulement, elle était l’auteur de ce meurtre, mais qu’elle semblait aussi être une serial killer. Après avoir été interrogée par les enquêteurs, ces derniers ont découvert, trois jours plus tard, qu’elle venait de tuer et de démembrer sa voisine. Mais, Tamara Samsonova n’en est pas à son premier meutre. Douze ans auparavant, c’est le corps de son locataire qui a été retrouvé en morceaux dans la ville de Saint-Pétersbourg.

UN JOURNAL INTIME ACCABLANT

Après avoir découvert des traces de sang dans l’appartement de la meurtrière, la police a aussi trouvé un journal intime qui a permis de l’inculper. Dans ce carnet, la retraitée de 67 ans a inscrit le nom de ses victimes, le mode opératoire ou encore les particularités physiques des personnes tuées. Et il semblerait que, grâce à ces informations, la police ait pu recenser onze victimes.

Mais, il semblerait qu’elle soit aussi l’auteur d’un douzième meurtre, celui de son mari, dont elle a signalé la mystérieuse disparition en 2005. Depuis son arrestation, Tamara Samsonova a nié puis avoué les meurtres. Elle est désormais soumise à une étude psychiatrique.

non-stop-zapping

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment