05302024Headline:

Au Bénin, « on entraîne des terroristes qui doivent venir déstabiliser notre pays », le PM nigérien

Le Premier ministre nigérien a affirmé, samedi 11 mai, que Niamey maintenait sa frontière avec le Bénin fermée « pour des raisons de sécurité« .

La frontière avec le Bénin reste fermée « pour des raisons de sécurité », a expliqué le Premier ministre nigérien lors d’un point presse. « Sur le territoire du Bénin, il y a des bases françaises » et « sur certaines d’entre elles, on entraîne des terroristes qui doivent venir déstabiliser notre pays », a accusé Ali Lamine Zeine lors d’un point presse.

« C’est pour des raisons simples de sécurité (que) nous avons gardé cette frontière fermée« , a expliqué, lors d’un point presse à Niamey, le Premier ministre nigérien, Ali Mahaman Lamine Zeine. Le Niger sera prêt à changer sa décision quand il aura « la certitude que le territoire du pays est en sécurité », a ajouté l’homme politique.

Mercredi 8 mai, le président béninois, Patrice Talon, a appelé les autorités nigériennes à rouvrir leur frontière commune et à normaliser leurs relations, si Niamey souhaite exporter son pétrole depuis le port béninois de Sèmè Kpodji. Pour sa part, le Bénin a rouvert sa frontière avec le Niger après l’annonce, fin février 2024, de la fin des sanctions économiques imposées à Niamey par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao). L’organisation régionale avait agi en réponse au putsch du 26 juillet 2023, qui a renversé le président Mohammed Bazoum.

What Next?

Recent Articles