06232024Headline:

Burkina: 214 morts de la dengue depuis le 1er janvier

Une épidémie de dengue, maladie transmise par les moustiques, a fait 214 morts au Burkina Faso depuis le 1er janvier, principalement dans la capitale Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso, deuxième ville du pays, a annoncé jeudi le gouvernement burkinabè.

“On note que du 1er janvier au 15 octobre 2023, un total de 50.478 cas suspects (de dengue) a été notifié, dont 25.502 cas probables et 214 décès”, indique le gouvernement dans un communiqué.

Il souligne que “pour la seule période du 9 au 15 octobre 2023, un nombre de 10.117 cas suspects a été notifié, dont 4.377 cas probables et 48 décès”.

“L’épidémie de dengue reste encore active avec deux épicentres que sont Ouagadougou et Bobo-Dioulasso”, selon le ministre de la Santé, Robert Lucien Jean-Claude Kargougou.

Il a précisé que l’épidémie de dengue s’accompagnait de l’apparition depuis septembre d’une autre maladie également transmise par les moustiques, le chikungunya.

“Depuis le mois de septembre jusqu’à la semaine écoulée nous avons enregistré 207 cas confirmé dans notre pays”, mais pas de mort, a affirmé M. Kargougou.
“Pour répondre de façon efficace à cette situation sanitaire, un certain nombre d’actions ont été prises parmi lesquelles la gratuité des tests de dépistage rapide au niveau des structures publiques de santé”, a-t-il dit.

Une campagne de pulvérisation de produits anti-moustiques a par ailleurs été lancée lancée dans les deux villes principalement touchées.

What Next?

Recent Articles