05262024Headline:

District autonome d’Abidjan : Cissé Bacongo nettoie les lits des eaux au banco pour restaurer la nature

Le ministre-gouverneur du District autonome d’Abidjan, Cissé Ibrahima Bacongo était ce week-end au Banco avec ses machines pour débarrasser les lits des eaux de ruissèlement des nombreuses ordures et des pneus usagés.

Les populations de la capitale économique ivoirienne ont été témoins d’un effort extraordinaire ce week-end au Banco. Le ministre-gouverneur, Cissé Ibrahima Bacongo, s’est personnellement investi dans une campagne de nettoyage au cœur de la forêt du Banco. Cette initiative, marquée par la présence remarquée du ministre-gouverneur sur le terrain, a suscité l’admiration et l’approbation de nombreux citoyens.

En effet, la forêt du Banco, l’un des joyaux naturels d’Abidjan, a longtemps souffert de la négligence et de l’accumulation de déchets. Mais grâce aux efforts herculéens de Cissé Bacongo et de son équipe, cette situation est en train de changer. Avec des machines spécialisées, ils ont entrepris le déblaiement des lits des eaux de ruissellement, libérant ainsi ces voies vitales des encombrements de déchets et de pneus usagés.

Le ministre-gouverneur, connu pour son engagement sur le terrain, s’est une fois de plus distingué en prenant part activement à cette opération de nettoyage. Revêtu d’une veste, il a coordonné les efforts avec détermination et résolution, démontrant ainsi son leadership exemplaire. Sous un soleil de plomb, il a dirigé les équipes, communiquant sans relâche avec les opérateurs des machines pour s’assurer que chaque recoin était débarrassé des détritus.

Cissé Bacongo a maintenu le cap, motivant ses équipes et s’assurant que chaque tâche était menée à bien
Les travaux ont débuté dans l’après-midi du vendredi 19 avril 2024 et se sont poursuivis tout au long de la journée du samedi. Malgré la fatigue et les défis inhérents à une telle entreprise, Cissé Bacongo a maintenu le cap, motivant ses équipes et s’assurant que chaque tâche était menée à bien. Son engagement sans faille et sa passion pour la préservation de l’environnement ont été salués par tous ceux qui ont eu la chance de le voir à l’œuvre.

Après de longues heures d’effort, les résultats tangibles ont commencé à se manifester. Les voies d’eau du Banco ont été libérées de leur encombrement, permettant ainsi à la nature de respirer à nouveau. Cette victoire symbolique marque le début d’une nouvelle ère pour la forêt du Banco, et témoigne de l’impact positif qu’une action collective et déterminée peut avoir sur l’environnement.

Pour Cissé Bacongo, cette campagne de nettoyage ne représente qu’une facette de son engagement envers la préservation de l’environnement et la lutte contre l’insalubrité. Depuis sa nomination à la tête du District autonome d’Abidjan, il n’a eu de cesse de réaffirmer son engagement à faire de la capitale économique ivoirienne un exemple de propreté et de durabilité environnementale.

What Next?

Recent Articles