03312020Headline:

Football: le président du PSG Nasser al-Khelaifi inculpé pour corruption par la justice suisse

La justice suisse a inculpé le président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi, et l’ancien numéro deux de la Fifa, Jérôme Valcke, dans une affaire de corruption concernant “l’attribution de droits médiatiques” des compétitions de la Fifa, a annoncé jeudi le bureau du procureur général de Suisse.

Un communiqué de presse du bureau du procureur général de la Suisse jeudi 20 février indiquait: « Le BVG a accusé Valcke d’avoir accepté des pots-de-vin, plusieurs chefs d’accusation de mauvaise gestion criminelle aggravée et de falsification de documents.

« Les faits de cet acte d’accusation ne sont plus qualifiés de fraude. Al-Khelaifi et le troisième accusé sont accusés d’avoir incité Valcke à commettre une mauvaise gestion criminelle aggravée. Le troisième accusé est également accusé de corruption. »

Le dirigeant qatari a trouvé un accord amiable avec la Fifa, qui a par conséquent retiré sa plainte pour corruption contre lui, a fait savoir le bureau du procureur général suisse (MPC).

“Je suis satisfait que toutes les accusations de corruption en lien avec les Coupes du monde 2026 et 2030 aient été abandonnées”, a réagi le patron du PSG. “Même si une seconde accusation demeure, je suis persuadé qu’il sera prouvé qu’elle est sans fondement.”

Valcke, qui était le bras droit de l’ancien président de la FIFA Sepp Blatter pendant huit ans, a été banni du football pendant 12 ans en 2016.

À ce moment-là, il a été reconnu coupable d’inconduite pour la vente de billets pour la Coupe du monde, d’abus de frais de voyage, de tentative de vente de droits de télévision inférieurs à leur valeur marchande et de destruction de preuves.

Lire sur afrikmag

Comments

comments

What Next?

Recent Articles