06152024Headline:

Mondial de rugby: l’Afrique du Sud fait craquer l’Écosse pour son entrée en lice

Gênée, freinée jusqu’à la mi-temps par des Écossais courageux, l’Afrique du Sud a finalement emballé le match dans le deuxième acte pour faire exploser physiquement son premier adversaire dans ce Mondial. Ce dimanche au stade Vélodrome, les champions du monde en titre ont bien attaqué leur compétition en usant l’Écosse pour finalement s’imposer 18-3 (6-3 à la mi-temps).

L’ouvreur Manie Libbok a permis à son équipe de prendre les devants grâce à deux pénalités, mais ses limites face aux perches – 2 sur 5 avant d’être secondé par Faf de Klerk – pourraient constituer le talon d’Achille des tenants du titre, orphelins dans ce domaine d’Handré Pollard, blessé.

Les Springboks se sont détachés en début de seconde période, inscrivant deux essais en trois minutes. D’abord en force par le troisième ligne aile Pieter-Steph Du Toit (47e), puis par l’ailier Kurt-Lee Arendse, trouvé par une passe lumineuse au pied de Manie Libbok (50e).

Une victoire d’entrée, une première depuis 2011
Seule véritable éclaircie écossaise, un bon décalage trouvé sur l’aile gauche de Darcy Graham, de retour de blessure. Mais il a oublié ses coéquipiers et n’a pas su exploiter les espaces d’un excellent lancement de jeu consécutif à une touche (30e).

C’est la première fois que l’Afrique du Sud remporte son premier match en Coupe du monde depuis qu’elle a battu le Pays de Galles 17-16 en 2011, après avoir été battue par la Nouvelle-Zélande en 2019 et le Japon quatre ans plus tôt.

L’Écosse était le premier gros morceau, bien qu’abordable pour les Springboks, dans ce groupe B. Si l’affiche n’avait pas l’allure d’une plongée dans le grand bain, elle a le mérite de donner de la confiance avant la Roumanie (17 septembre) et surtout l’Irlande (23 septembre), un des autres grands favoris du tournoi.

What Next?

Recent Articles