10202021Headline:

76e Assemblée générale aux USA/ Réconciliation nationale : quand Kandia fait l’éloge de la Côte d’Ivoire devant le monde

La ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères était le lundi 27 septembre 2021, à la tribune de l’Assemblée générale des Nations Unies. A cette 76e Assemblée générale, Kandia Camara a exposé sur les avancées de son pays en matière de réconciliation et a invité le conseil de sécurité à suivre l’exemple ivoirien pour plus de paix dans le monde.

Pour la première fois de son histoire, une femme représente la Côte d’Ivoire à l’Assemblée générale de l’ONU. Patronne de la diplomatie ivoirienne, Kandia Camara était à la tribune de l’ONU le lundi 28 septembre 2021. La ministre d’Etat ivoirienne a axé son intervention sur la réconciliation qui, à l’en croire, est au centre des priorités du gouvernement de son pays.

Kandia Camara est revenue à cet effet sur les rencontres entreprises par le président ivoirien Alassane Ouattara et ses prédécesseurs Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo. « Ils sont convenus, à l’issue de ces rencontres, de la nécessité de maintenir le dialogue et de conjuguer nos efforts en vue de promouvoir la réconciliation nationale, condition indispensable à la préservation d’une paix et d’une stabilité durables en Côte d’Ivoire », a-t-elle fait savoir.

« Ces rencontres, qui seront suivies de plusieurs autres afin de restaurer la confiance entre tous les acteurs politiques, sont le prolongement d’une série de mesures hardies que le président de la République a prises en vue de poursuivre et de renforcer la dynamique d’apaisement de l’environnement sociopolitique, enclenchée depuis 2011 », a-t-elle poursuivi.

Dans la même veine, la patronne de la diplomatie ivoirienne a réitéré l’attachement de son pays à la nécessaire réforme du Conseil de sécurité, afin de l’adapter aux réalités du monde.

A LIRE AUSSI: L’ONU appelle à reconnaître et à protéger les droits des personnes handicapées

A cet égard, Kandia Camara a rappelé que la Côte d’Ivoire a signé, le 03 juin 2021, un mémorandum d’entente avec le Bureau des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme, dans le cadre du Programme CT-Travel. Selon elle, cela vise à prévenir et à détecter les infractions terroristes ainsi que d’autres crimes graves, par l’utilisation des renseignements préalables concernant les voyageurs et les dossiers passagers.

La représentante ivoirienne a également indiqué qu’en partenariat avec la France, une académie internationale de lutte contre le terrorisme (AILCT) vient d’être installée, à Jacqueville dans le Sud du pays, avec pour ambition de contribuer à créer à terme, une communauté et une culture de lutte contre le terrorisme en Afrique.

7 info

Comments

comments

What Next?

Related Articles