03232017Headline:

Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara «rabroue» Affoussiata Bamba-Lamine-les raisons

affoussiatou bamba lamine

Un petit incident qui n’est pas passé inaperçu s’est produit ce vendredi au Palais présidentiel à l’occasion de la remise des rapports du Conseil national de la presse (CNP) au chef de l’Etat, Alassane Ouattara.

La ministre Affoussiata Bamba-Lamine  a été rabrouée par le Président de la République en présence du Porte-parole du Gouvernement, de ses conseillers, des membres du CNP et de la presse pendant qu’il s’adressait aux membres du CNP.
Alassane Ouattara a publiquement demandé à sa ministre de la Communication qui a essayé de l’interrompre de se taire, parce qu’il s’est trompé dans le classement de la presse ivoirienne établi par reporter Sans frontière.
«Madame vous pouvez me laisser parler s’il vous plait, » a indiqué le Président de la République qui avait déclaré quelques instants plus tôt que la presse ivoirienne occupe la 146ème place au lieu de la 86ème .
Comme indiqué, cette situation n’est pas passée inaperçue puisque les occupants de la salle se sont regardés lorsque, Alassane Ouattara  a recadré Affoussiata Bamba-Lamine.
Par ailleurs, le chef de l’Etat ivoirien a dit son étonnement suite à la détention en 2015, à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA) d’un journaliste exerçant dans un quotidien de l’opposition.
Alassane Ouattara a demandé au Président du CNP qu’il voulait en savoir plus sur cette affaire.
«J’ai noté qu’apparemment, il y aurait eu un cas de délit de presse, qui a conduit à une période d’emprisonnement. Je suis surpris d’apprendre cela, tout à l’heure, j’aimerais que vous m’en fassiez part, si c’est un délit de presse ou autre chose. Parce que je n’ai pas suivi cette évolution, » a-t-il précisé.
Le Président de la République a enfin salué le professionnalisme de la presse ivoirienne qui s’améliore d’année en année.
Wassimagnon, Abidjan
koaci

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment