12112016Headline:

Côte d’Ivoire: «les ministres Mabri et Gnamien limogés doivent respecter la discipline» prévient Bruno Koné

ado bruno

Côte d’Ivoire: Limogeage de Mabri et de Gnamien, «Il doit nécessairement y avoir une certaine discipline à l’intérieur d’une coalition» prévient Bruno Koné

Le premier conseil des ministres après les limogeages de Gnamien Konan et de Mabri Toikeusse s’est tenu ce jour au Palais présidentiel.

La question du limogeage des deux ministres a été abordée lors des échanges avec la presse par le porte-parole du Gouvernement ivoirien au cours de la conférence de presse d’après conseil des ministres.

Dans ses explications,Bruno Nabagné Koné a indiqué que la nomination des membres du gouvernement, de même que le limogeage des membres du gouvernement, sont des prorogatives du chef de l’Etat.

«C’est lui qui, à tout moment, peut décider de nommer. A tout moment, j’insiste, peut décider de limoger, de remplacer. Donc j’allais dire, il n y a pas de questions à se poser, puisse qu’il a déjà fait plusieurs fois par le passé. Cette fois évidemment, les conditions dans lesquelles cela s’est fait, peut amener des questions, mais je pense que chacun peut le comprendre aussi, » a déclaré Bruno Koné.

Le ministre a par ailleurs rappelé qu’étant membres d’une coalition qui a certainement des ambitions, les ministres limogés doivent respecter la discipline.

«Il s’agit d’une coalition qui travaille avec certaines règles. D’une coalition qui a certaines ambitions, une coalition dans laquelle, il doit nécessairement y avoir une certaine discipline. Sinon c’est l’ensemble de la coalition qui malheureusement est fragilisée. Donc, il appartient aux responsables de cette coalition d’apprécier les actes ou les décisions qui sont prises par les différents responsables et d’en tirer les conséquences, » s’est-il justifié.

Le ministre a également a soutenu qu’apparemment des échanges ont eu lieu à plusieurs reprises avec les concernés.

«Il ne s’agit pas d’un coup de tête, ce se sont des échanges qui ont eu lieu sur plusieurs jours avec certains responsables, il y a eu désaccord par rapport à la vision à l’intérieur de la coalition, par rapport à cela le président de la république a cru bon de prendre ces décisions. Je pense qu’on n’a pas à les contester.» a-t-il conclu.

Wassimagnon, Abidjan

koaci

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment