10012020Headline:

Côte d’Ivoire: phénomène des «Gnambro», Ouattara annonce l’installation de caméras dans les gares routières d’abidjan

Gbaka

En Côte d’Ivoire, les «Gnanbro » sont pour la plupart des jeunes sans emplois qui règnent en maitre absolus dans les gares routières à Abidjan et dans certaines grandes villes du pays où ils abusent des transporteurs.

Le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara a voulu en savoir plus sur les activités de ces jeunes gens dont les actions occasionnent souvent des arrêts de travail non justifiés dans le secteur du transport.

Leur cas a été donc évoqué dans les divers au cours d’un conseil des ministres qui s’est tenu ce mercredi dans un palais présidentiel dont l’esplanade connait depuis quelques jours d’intenses travaux de réhabilitation. Diverses solutions ont été proposées ce jour, en ce qui concerne le phénomène des ‘‘Gnambro’’.

Elles vont de l’usage de la force pour mettre de l’ordre à des solutions qui sont plus à long terme notamment, trouver des moyens de reclasser ces personnes ou de leur donner l’occasion d’exercer d’autres activités qui peuvent rester proche du secteur du transport. Ces propositions ont été faites en vue de sortir dans le secteur des transports, ce qui ressemble à un chantage fait par un groupe de personnes à des opérateurs économiques.

D’autres moyens technologiques peuvent être mis en œuvre notamment la surveillance des gares routières.

«L’installation de caméras de surveillance dans les gares routières permet de réduire la violence dans ces gares et permettre que ces jeunes gens en définitive exercent des activités qui sont plus dans l’intérêt des populations que celles qui sont exercées aujourd’hui, » a conclu Bruno Nabagné Koné.

Wassimagnon, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles