04232021Headline:

Législative 2021 : Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara dans le même centre de vote pour accomplir leur devoir civique

Ce 6 mars 2021 se tient sur toute l’étendue du territoire nationale l’élection législative , cinq mois après une présidentielle sous tension . Plus de 7.5 millions d’électeurs s’acquitteront de leur devoir civique au cours de cette journée pour élire 225 Députés dans plus de 200 circonscriptions.

Une législative passionnante qui a vue le chef file de l’opposition ivoirienne, ex président de la République de Côte d’Ivoire , Président du PDCI-RDA et de la CDRP, S.E. M Henri Konan Bédié surnommé HKB, accomplir son devoir civique au lycée Saint-Marie de Cocody, au même centre de vote que celui du Président de la République de Côte d’Ivoire S.E. M. Alassane Ouattara .

HKB, s’est dit satisfait de la tenue de scrutin de ce 6 mars 2021 avant de lancer un appel pressant au pouvoir d’Abidjan.

“Je me réjouis de ce que la campagne des législatives du 06 Mars 2021 se soit déroulée dans une atmosphère, globalement, apaisée.Je souhaite que ce même climat se renouvelle durant toute la journée électorale du samedi 06 Mars 2021, depuis le vote jusqu’à la proclamation des résultats, en passant par le dépouillement.J’invite, en conséquence, les autorités en charge de ces élections à prendre toutes les dispositions utiles en vue de la sécurisation intégrale de ce scrutin, et ce, sans exclusive.J’invite, enfin, Tous à aller exprimer leur droit civique, en votant massivement le candidat de leur choix. VIVE LA DEMOCRATIE VIVE LA PAIX” dit-il.

A son tour, le Président de la République, Alassane OUATTARA, a exhorté ses concitoyens à se rendre massivement aux urnes, et s’est réjoui de la participation de tous les partis politiques significatifs à ces élections, confirmant ainsi l’élan et la construction démocratiques dans notre pays.Le Chef de l’Etat s’est félicité du climat apaisé qui a prévalu durant la campagne électorale, et a souhaité que les Ivoiriens puissent désormais choisir, en toute quiétude, leurs représentants.

“Je me réjouis d’avoir accompli mon devoir civique, ce samedi 6 mars 2021, dans le cadre des élections législatives. J’encourage tous nos concitoyens à en faire de même car, depuis 20 ans, c’est la première élection à laquelle tous les partis politiques significatifs participent. Ces élections inclusives confirment l’élan et la construction démocratiques dans notre pays.Je me félicite du climat apaisé qui a prévalu durant la campagne électorale. Je souhaite que ces élections législatives soient apaisées, que les épisodes malheureux des présidentielles de 2010 et de 2020 soient définitivement derrière nous et que les Ivoiriens puissent désormais choisir, en toute quiétude, leurs représentants,” déclare le Président Ivoirien.

Rappelons,  qu’ en 2000, le RDR d’Alassane Ouattara a boycotté ce scrutin. En 2011 et en 2016, c’est le FPI qui a boycotté. Cette fois-ci, nous allons donc voir compétir les trois plus grands partis de Côte d’Ivoire : le RHDP d’Alassane Ouattara, le PDCI d’Henri Konan Bédié et le FPI de Laurent Gbagbo. C’était pourtant très mal parti. En octobre, le PDCI d’Henri Konan Bédié, le FPI de Laurent Gbagbo et de Pascal Affi N’Guessan ont appelé au boycott de la présidentielle et à la désobéissance civile. Affrontements meurtriers avec les forces de l’ordre, 87 morts. Puis, il y a eu des gestes d’apaisement. En novembre, Henri Konan Bédié rencontrait Alassane Ouattara. En décembre, Alassane Ouattara a fait délivrer deux passeports à Laurent Gbagbo qui vit en liberté conditionnelle à Bruxelles et qui espère rentrer dans les prochaines semaines. Et puis, à la veille de Noël, coup de théâtre, le FPI de Laurent Gbagbo a annoncé qu’il irait aux législatives.

Sapel MONE

Comments

comments

What Next?

Related Articles