10162018Headline:

L’opinion ivoirienne s’interrogeait sur la destination prise par Guillaume Soro après avoir quitté Abidjan sans en souffler un mot, voici ou il se trouve.

L’opinion ivoirienne s’interrogeait sur la destination prise par Guillaume Soro après avoir quitté Abidjan sans en souffler un mot au Président Alassane Ouattara. Nous venons de retrouver les traces du PAN dans l’Hexagone où il séjourne depuis plus d’un mois.

Retranché à Paris, Guillaume Soro s’attaque aux dirigeants arrogants

C’est un véritable secret de polichinelle, les relations tendues entre le Président Ouattara et Guillaume Soro. Alors que le Président ivoirien rentrait de son pèlerinage à la Mecque, le 24 août dernier, tous les ministres, présidents d’institutions et autres personnalités ivoiriennes étaient à l’accueil de El Hadj Alassane Ouattara, à l’exception du Président de l’Assemblée nationale.

Renseignement pris, l’on apprend que Soro Guillaume avait quitté Abidjan une dizaine de jours plus tôt, sans avoir préalablement informé le Président de la République de sa destination, ni de l’objet de son voyage à l’étranger, encore moins de la durée de son séjour.

Plus d’un mois après, l’on retrouve enfin l’ancien Premier ministre de Laurent Gbagbo et d’Alassane Ouattara à Paris, où il réside pour un séjour privé. Silencieux et discret ces derniers temps, l’homme a pourtant fait son apparition lors d’une activité caritative de l’association «Sira Diawara» dirigée par madame Sarah Diawara-Normand, dont il était le parrain. C’était le 14 septembre dernier dans la capitale française.

Au cours de cette cérémonie, le PAN a donné son accord pour la prise en charge de 500 personnes atteintes d’hernie, de cataracte et de bien d’autres pathologies. « Je ne vais jamais baisser les bras quand il s’agira d’aider les plus faibles, les personnes vulnérables », avait-il déclaré, avant de tirer à boulets rouges sur certains dirigeants africains qu’il juge arrogants : « En Afrique, quand les gens sont aux affaires, ils ne considèrent plus les démunis, ils deviennent arrogants. Mais moi Guillaume, je n’oublie pas d’où je viens. »

Incité par plusieurs de ses proches à se porter candidat pour la présidentielle de 2020, Guillaume Kigbafori Soro s’est jusque-là abstenu de donner une position tranchée. Son départ incognito de la Côte d’Ivoire, le 9 août dernier, en dit long sur l’ambiance qu’il y a entre le vice-président du Rassemblement des républicains (RDR) chargé de la région du Tchologo et les autres cadres du parti présidentiel.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment