06232024Headline:

Mexique: le fils d’«El Chapo» extradé aux États-Unis

Cette extradition « démontre l’importance de la coopération entre les gouvernements américain et mexicain pour juguler le narcotrafic » : dans son communiqué annonçant l’extradition d’Ovidio Guzman Lopez, le département américain de la Sécurité intérieure détaille les motifs pour lesquels la justice américaine le réclamait : trafic de drogue, blanchiment d’argent, ainsi que des crimes violents.

Sanglante opération
Ce fils d’« El Chapo », est considéré comme le chef des « Menores », une faction du cartel de Sinaloa que dirigeait son père. Surnommé « El Chapito », il avait fait la Une de la presse lors de la visite du président américain au Mexique, puisque, quelques jours avant l’arrivée de Joe Biden, son clan avait affronté des soldats mexicains lors d’une opération très sanglante qui avait fait dix morts dans les rangs de l’armée et dix-neuf autres dans le camp de ce cartel. Une opération qui avait cependant permis de le capturer.

Prime de cinq millions de dollars
Les autorités américaines avaient offert auparavant une prime de cinq millions de dollars pour son arrestation, preuve de son importance. Son frère Joaquin Guzman Lopez est également recherché par la justice américaine. Cette extradition démontre à qui en doutait l‘engagement de la DEA, l’agence anti-drogue américaine, dans sa guerre contre le cartel de Sinaloa, un cartel qu’elle accuse d’être le principal acteur du trafic de Fentanyl, un analgésique opioïde très puissant qui fait des ravages aux États-Unis.

 

What Next?

Recent Articles