10252020Headline:

Un adjoint au sous-préfet transmet le sida à 32 femmes mariées

sous-prefet-cameroun-2

Un adjoint au sous-préfet dénoncé par un prêtre pour avoir transmis le sida à 32 femmes mariées

L’autorité préfectorale de la localité de Ngomedzap(Département du Nyong-et-So’o à environ une quarantaine de kilomètres de Yaoundé ) est actuellement au centre d’un scandale sexuel aux incidences sanitaires très graves.

En effet, raconte le site Cameroon-infos.net, l’ancien adjoint du sous-préfet de cette localité, s’est négativement illustré en jouant au coureur de jupons surtout avec les femmes mariées. Malheureusement pour lui, lors de son homélie, l’Abbé Mbida Pekouma, curé de la paroisse Sainte-Thérèse d’Akok- Ngomedzap dénoncera l’attitude volage de l’adjoint au sous-préfet par des termes à peine voilés.

Dans son sermon de circonstance, le prélat exhortait notamment ses ouailles à beaucoup de prudence, parce que disait-il : « Certaines autorités avaient décidé de propager le virus du Sida dans la ville”. Se sentant concerné, indexé et surtout visé, l’homme du commandant a entrepris de se plaindre auprès de l’évêque de Mbalmayo, Monseigneur Adalbert Ndzana, pour qu’il fasse pression sur son subordonné l’Abbé Mbida Pekouma. Cela, afin que le religieux retire publiquement ses dires. Ce qui fut fait, la semaine suivante, lors d’une autre homélie.

Malheureusement, le message était déjà passé. Tout le monde avait compris la parenthèse honteuse. Le téléphone arabe ayant donc fait son effet, les populations accusent formellement aujourd’hui l’adjoint d’arrondissement d’avoir transmis la maladie à plusieurs femmes mariées et autres filles célibataires. Quelques sources évoquent d’ailleurs les chiffres astronomiques de 32 femmes mariées et 20 filles libres c’est-à-dire célibataires.

Sébastien KOUASSI

L’INTER

Comments

comments

What Next?

Recent Articles