08172017Headline:

Insolite-RTI / Retard au Journal télévisé : le DG Bakayoko porte plainte pour atteinte à la sureté de l’Etat/Le communiqué

Voici une affaire bien cocasse qui s’est déroulée à la radio-télévision ivoirienne. Depuis quelques temps, le journal télévisé de 20 heures débute avec du retard. Pour ce fait qu’il juge certainement très grave, le directeur général Bakayoko porte plainte pour sabotage et atteinte à la sureté de l’Etat contre les agents.

Hier 30 janvier, des agents de la RTI en charge de la diffusion du JT ont été interrogés pour répondre de la plainte à leur encontre. En effet, le DG sans toute forme de procès a crié au complot et porté plainte. Il a ainsi outrepassé les procédures administratives et pacifiques qui ont déjà fait leur preuve en matière de gestion de personnel.

Les techniciens eux ont évoqués des problèmes techniques, mais cela ne semble pas convenir à Ahmadou Bakayoko qui tient à en découdre avec ses collaborateurs.

Au total, 6 agents ont été interrogés par la police: Asman Richard, Koffi Kouadio, Mme Bridji lath leocadie, Kouamé Julien, Yobouet Eugénie et Yao Serges Panama. Ayant appris la situation de leurs collègues, le collège des délégués du personnels de la RTI a adresser un communiqué au directeur général (voir image).

L’image contient peut-être : texte

L’image contient peut-être : texte

Il est possible de résoudre ce genre de cas par des voies administratives (soit par des mises à pied, des suspensions, et autres sanctions), c’est pourquoi cette plainte parait vraiment insolite.

imatin

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment