05262024Headline:

Affaire arrestation Observateur Ebène : Apoutchou National et DJ Lewis se lancent des piques

Les voix ne cessent de s’élever depuis l’arrestation de l’humoriste ivoirien Observateur Ebène. D’autres ont même demandé pardon à Marie Paul Adjé, afin qu’il soit libéré. Dans cette foulée, DJ Lewis, le chanteur de Couper-Décaler a lancé une pique à Apoutchou National, qui n’a pas hésité à répondre.

Beaucoup de personnes surtout dans le domaine du showbiz ivoirien ont été touchées par l’arrestation et l’emprisonnement du web humoriste Observateur Ebène. Dans le rang de ces dernières, il y a le chanteur de Coupé-Décalé, DJ Lewis qui a aussi apporté son soutien au comédien. Il a même imploré la clémence de l’animatrice, actrice et femme d’affaire Marie Paule Adjé, à travers une publication sur sa page Facebook le lundi 22 avril 2024. « Y’a 2 choses que je ne peux pas souhaiter même à mon pire ennemi. La prison et la mort Observateur Ebène courage frère. Pourtant d’autres ont créé leur communauté qui les font manger aujourd’hui sur les réseaux grâce aux grossièretés et aux propos injurieux envers les autres et ce sont les mêmes aujourd’hui qui se sont érigés en artiste et autres. Marie Paule Adjé, pardon pardon pardon », écrit-il.

Ces propos du chanteur qui semblent être une parabole ont indigné l’influenceur et bloggeur ivoirien Apoutchou National. Se sentant indirectement indexé, il a rapidement réagi en commentaire sous la publication de DJ Lewis. « Toi, quand c’est pour m’envoyer tes chansons d’apocalypse en inbox pour que je partage tu envoies des messages doux Apoutchou tu es le Guide on a besoin de toi partage pour moi mon champion. Aujourd’hui, tu vas venir parler de moi en parabole ? Vieux si la musique vas pas vas faire catch c’est mieux », répond-t-il.

En réponse au commentaire du fils de l’actrice Brigitte Bleu, le chanteur de Coupé-Décalé a fait une nouvelle sortie sur la toile le mardi 23 avril 2024. « Suite à mon précédent post que j’ai fait pour apporter mon soutien moral à Observateur Ebene et aussi demandé pardon à la personne indignée. Voilà ce que le frangin Apoutchou National à qui je ne me suis même pas adressé dans mon poste vient dire à mon endroit. Toutefois, c’est normal de se moucher si l’on se sent morveux. Tu veux parler de ma musique en dénigrant mon travail, je te rappelle que pour avoir la notoriété que les ivoiriens m’ont donnée, j’ai travaillé et continue de travailler », réagit-il.

Par ailleurs, il faut noter que malgré les appels incessants, le comédien a été condamné dans la soirée du mardi 23 avril par la justice ivoirienne à 12 mois de prison dont 6 fermes assortie d’une amende de 5 millions de Francs CFA à verser comme dommage et intérêt à la plaignante.

 

What Next?

Recent Articles