05302024Headline:

L’ambassade de la Côte d’Ivoire en RDC vend le modèle ivoirien d’émergence des classes moyennes

Comment la Côte d’Ivoire a-t-elle œuvré ou œuvre-t-elle à l’émergence d’une classe moyenne ? Cette équation était au cœur d’une rencontre d’échanges le mercredi 17 avril dernier à Kinshasa entre une délégation de l’ambassade de la Côte d’Ivoire en République Démocratique du Congo et l’Agence pour la Promotion des Classes Moyennes (APROCM).

Il était question pour les responsables de l’APROCM de s’inspirer du modèle ivoirien pour l’émergence des classes moyennes. Ainsi, cette séance de travail a permis de créer le cadre et les conditions d’une collaboration entre les deux institutions. « Nous voulons comprendre comment la Côte d’Ivoire traite la problématique de la classe moyenne parce qu’il est connu que la classe moyenne est le levier du développement et de la croissance économique », a fait remarquer Pascal Tchelo, le Directeur général de l’APROCM.
Selon lui, l’APROCM dispose d’un Plan Stratégique de Développement. C’est dans le cadre de la mise en œuvre de ce plan qu’elle a identifié un axe stratégique important sur le développement du partenariat.

Selon, « le partenariat suppose les échanges d’expériences et des bonnes pratiques pour que nous puissions bénéficier des expériences d’un pays frère qui dans l’évolution de son histoire a connu des petits soubresauts, mais a pu se relever » a-t-il indiqué. Ainsi, dans le cadre de cette collaboration naissante, l’ambassade ivoirienne en RDC jouera le rôle d’interface entre l’APROCM et les structures ivoiriennes.

What Next?

Recent Articles