04242017Headline:

brigade de la gendarmerie de Guibéroua lourdement attaquée par des hommes armés: ce qui s’est passé !

Une attaque de la brigade de gendarmerie de Guibéroua (27 km de Gagnoa) par des individus non identifiés a été repoussée samedi matin par des éléments de cette unité d’élite, a appris l’AIP de source sécuritaire.

Selon la source, les gendarmes ont bien réagi suite à l’attaque perpétrée, aux environs de 01H 30, par des hommes armés, sans faire ni de morts, ni de blessés.

Des tirs ont été entendus plus tard à plusieurs endroits de la ville, « sûrement pour couvrir leur retraite », a souligné un témoin joint sur place à Guibéroua, précisant que cette attaque a été faite à l’aide d’armes à feu.

Attaque de la brigade de gendarmerie à Guibéroua : Voici ce qui s’est réellement passé !

La Brigade de gendarmerie de la ville de Guibéroua a été victime d’une attaque, dans la nuit du vendredi 24 au samedi 25 mars, dernier. Les gendarmes ont été attaqués par des hommes armés jusque-là non identifiés. Ces mal ce sont attaqué à ce camp de gendarmerie dans l’objectif de libérer un des leurs, qui aurait été appréhendé la veille. Il n’y a eu aucune victime.

Il était 1h30 du matin, ce samedi 25 mars, lorsque la Brigade de gendarmerie de Guibéroua a été attaqué pars des hommes armés non identifiés. Ceux-ci souhaitaient la libération d’un des leurs, qui été appréhendé la veille et détenu dans ce camp par des gendarmes.

Il s’en suit alors une fusillade. Ces échanges de tirs entre gendarmes et assaillants ont près de 2h de temps. Finalement, les gendarmes ont réussi à repoussé ces hommes armés qui ont dans leur fuite, commencé à tirer dans tous les sens travers la ville. Créant ainsi la psychose au sein de la population de Guibéroua, ville situé à 27 Km de Gagnoa.

Finalement il y eu plus de peur que de mal. Aucune victime n’a été notée à la suite de cette fusillade. Ces hommes armés n’ont pas réussi à libérer leur camarade et sont activement recherchés par les forces de l’ordre. En attendant, une enquête est ouverte pour essayer de les identifier.

par Christ Boli

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment