10222017Headline:

Marie Louise Asseu, sa biographie cachée,ce que vous devriez savoir et retenir d’elle.. (Par Bledson Mathieu)

La vie publique de Marie Louise Asseu, disparue le mercredi 7 décembre 2016, a commencé quelque part à Treichville, dans l’un des quartiers populaires d’Abidjan. Retour sur la vie d’une femme qui a dû se battre, avec conviction, force et détermination, pour arriver au sommet de son art (NDLR).

Dans les rues de Treichville, sillonnait une fillette filiforme avec sa voie captivante. Non, elle ne chantait pas. Elle faisait rire les gens. Elle mimait toute seule des scènes de ménage. Des scénettes où elle incarnait tous les rôles. Un tonton du quartier qui travaillait à Cocody a su ce qui devrait être la voie de la fillette : le théâtre.

Un matin, en allant au boulot, il la dépose au Théâtre de la Cité, temple à l’époque de Diallo Ticouai Vincent. Elle tombe sur une actrice titulaire de la troupe, une certaine…Mai la Bombe. Celle-ci va la coopter, guider ses premiers pas, l’adopter comme fille, l’ériger en sœur, en confidente. De là, rien ne va séparer ces deux femmes.

Marie Louise Asseu, Soleil de Cocody

Quand Marilou arrive au Soleil de Cocody donc, elle n’a aucune expérience et ne maitrisait aucun rudiment du théâtre. Mais elle avait avec elle son sa folle envie d’apprendre. Sa folle envie d’aller de l’avant. Sa force, aux dire de ceux qui l’ont connue « est sa forte envie de réussir ». Folle envie de réussir ? La vie de Marie Louise Asseu peut se résumer ainsi. Elle va s’essayer à tout. Elle va, au théâtre incarner tous les rôles.

Sa haine viscérale ? Rester les bras croisés

Dans la vie de tous les jours, elle va vendre tout ce qui est légalement vendable. Elle investira dans la restauration, dans la distribution, dans la vente de produits de santé naturelle… Louise voulait réussir et elle se donnait tous les moyens.
Bal poussière, le premier film
La première fois qu’elle sera devant une caméra, ça sera celle d’Henri Duparc. Le cinéaste émérite ne l’avait pas sélectionnée pour son mémorable film. Après le casting, une des comédiennes (comment vous avez su que c’est Mai La Bombe ?) l’emmène avec elle sur le lieu du tournage à Adiaké.

Marilou répétait avec les acteurs et était toujours là pour les taches extra scène. Sa disponibilité et sa capacité à retenir des textes vont séduire Henri Duparc qui accepte la proposition de Mai la bombe de donner une petite chance à la fille. Elle va incarner finalement dans le film le rôle de ‘’la fille de Mai. Un rôle taillé sur mesure et inséré dans le scénario. Malou comprendra, à partir de là, que quand on veut et qu’on travaille sérieusement, on peut arriver à ses fins.

Faut pas fâcher, la révélation

Le grand public va découvrir la fille d’Afféri (Akoupé) dans les premiers sketches de l’émission satirique de Guédéba Martin sur la première chaine de la Rti. Louise excelle dans deux rôles : femmes impitoyable, à la verve incisive et femme soumise, ayant pour toute réaction face à l’agressivité, les larmes. Elle crève tout de suite l’écran.
Guédéba Martin trouvera en elle la comédienne idéale pour tous les rôles. Une avaleuse de texte aussi.

Une chroniqueuse media
Allocodrome à Fréquence 2 avec tonton Bouba. Fréquence humoristique qu’elle va animer avec Adama Dahico, Deux Côtés, Tatianna (une autre proche partie plutôt) etc. Elle sera aussi sur les plateaux de la Télévision nationale dans de nombreuses émissions. Louise a le verbe et aime bosser. On prend du plaisir à travailler avec elle. Elle a aussi été animatrice de page au défunt quotidien Actuel. Elle animait une page photoroman où elle était scénariste, metteur en scène.

Productrice cinéma

Comédienne, metteur en scène, scénariste mais aussi producteur. Marie Louise Asseu a fait tous les boulots de son art. Ses deux plus célèbres films sont « Un homme pour deux sœurs » et « L’Histoire des copines »

Digne fille de la région de la Mé
Elle est fille d’Adzopé (précisément Afferi) et aime tout ce que les Akyé aiment : le biokeuseu, les orchestres et la terre natale. A Adzopé est directrice du deuxième plus grand festival de la région, le Layé Festival. Layé comme en Amour en Akyé. C’est une région meurtrie qui pleure une digne fille. La semaine prochaine, elle devrait y lancer l’édition de cette année.

Marie Louise Asseu laisse un enfant, Hermann Djédjé étudiant en Ukraine. Mais surtout une grande famille de comédiens. Dans ce milieu comme aux yeux des Ivoiriens, elle est dextrement bien appréciée.

andresilverkonan

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment