12132017Headline:

Fernand Dédéh, journaliste : Par coup de chance, un malade d’Avc guerrit, ce qui s’est passé….

 

Dieu existe et Fernand dédeh le confesse. « Il faut croire en DIEU. Le seigneur est vraiment merveilleux ». L’expérience que le célèbre journaliste ivoirien a vécu est unique. « L’autre jour, je fais un Mobil Money (Ndlr. Transfert d’argent par mtn). Je me trompe de numéro. Et croyez-moi, comme si c’était la main de DIEU, la personne qui reçoit l’argent venait d’être victime d’un AVC. Et il était dans le besoin. Il a aussitôt utilisé la moitié du montant reçu pour acheter ses médicaments.

Quand après une semaine de tergiversations, je rentre en contact avec la personne concernée, c’est un doyen qui explique  » J’ai vraiment pensé qu’un parent généreux m’avait envoyé l’argent pour mes soins. J’ai dépensé la moitié. L’autre moitié est encore là… » Je me dis intérieurement, on va faire moitié -moitié… Assurance maladie universelle. C’est ma participation aux soins d’un homme qui en avait besoin… »
Le journaliste a ainsi contribué à guérir un malade et il en est heureux. Grand cœur qu’il est.

MP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment