10212018Headline:

Boa Thiémélé Amoikon Edjampan, vice-président du Pdci-Rda, n’a pas apprécié, alors pas du tout, le fait que Pascal Kouakou Abinan ait engagé une procédure judiciaire pour tenter d’invalider la candidature d’Adou N’gouan Bernard, candidat aux élections régionales dans l’Indénié-Djuablin. « Nous ne pouvons pas accepter qu’on tente d’écarter les jeunes de notre parti. Le Pdci-Rda n’est pas uniquement un parti de vieux. C’est malsain de vouloir écarter un jeune du Pdci parce qu’on trouve que le poste qu’il ambitionne d’occuper, ne lui convient pas. Comment êtes-vous arrivés à ce poste, vous ? Aller jusqu’à la Cour suprême pour tenter d’invalider la candidature de son adversaire est très grave. Nous n’avons pas besoin de candidat extra-terrestre dans l’Indénié-Djuablin», s’est emporté Edjampan à l’endroit de Pascal Abinan. C’était le 30 septembre dernier à Abengourou lors du lancement de la campagne d’Adou N’gouan Bernard (candidat aux régionales) à qui il a exprimé sa confiance et son soutien.

Dans sa lancée, Boa Thiémélé Edjampan s’est offusqué de la propension de l’ancien Dg des Impôts à utiliser, lors de sa campagne, des termes discourtois tendant à semer la division dans la région. « Nous ne pouvons pas accepter cela », a-t-il clamé. Bien plus, il a dénoncé le fait que «dans l’Indénié-Djuablin, un pays à fortes valeurs culturelles et traditionnelles, certains candidats se permettent de convoquer nos chefs de cantons et les autres patriarches comme des enfants pour leur annoncer leur candidature. C’est inadmissible ».

Pour Edjampan, cette attitude n’est que l’expression du mépris de ces candidats pour les populations dont ils sollicitent pourtant les faveurs. Aussi, a-t-il vivement invité l’auditoire à faire triompher le candidat du Pdci qui bénéficie également du soutien du Front populaire ivoirien.

Bien avant lui, plusieurs orateurs se succédant au perchoir ont mis en doute la parole d’honneur du ministre Pascal Abinan, vu que ce dernier avait juré de ne pas engager une candidature indépendante s’il n’est pas retenu par son parti pour ces élections locales.

Zéphirin NANGO

(Correspondant régional)

AIP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment