11212018Headline:

Abidjan: Test réussi pour Adjoumani et certains pro-RHDP du PDCI.

Kobenan Kouassi Adjoumani, Felix Anoblé et certains dissidents du PDCI ont été élus dans leurs circonscriptions électorales lors des locales du 13 octobre dernier. Ce succès électoral donnera assurément à ces frondeurs un peu plus de cran dans la lutte interne au sein de leur parti.

Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) est véritablement au bord de l’implosion. En effet, le parti dirigé par Henri Konan Bédié a décidé de se retirer définitivement de tout processus de mise en place du Parti unifié. Certains de ces hauts cadres ont donc pris fait et cause pour la coalition au pouvoir. Kobenan Kouassi Adjoumani, ancien porte-parole du PDCI-RDA, a d’ailleurs créé le courant “Sur les traces d’Houphouët-Boigny” pour soutenir la création du RHDP unifié, prenant ainsi à contre-pied la position officielle du parti.

Les dissensions et autres actes de défiance ne cessent donc de se multiplier entre ces deux tendances du parti créé par Felix Houphouët-Boigny. Lors des élections couplées régionales et municipales, du 13 juin 2018, certains de ces frondeurs ont tourné le dos à leur parti d’origine pour se présenter sur la liste du RHDP unifié. Le faisant, ces derniers pesaient ainsi leur poids politique dans leurs différentes localités.

C’était donc à un véritable jeu du quitte ou double que se sont livré Kobenan Kouassi Adjoumani, Félix Miezan Anoblé, Fofana Siandou et plusieurs autres (anciens) cadres PDCI. Perdre ces élections leur enlèverait toute légitimité, faute de soutien populaire dans leurs bastions. Mais une victoire permettra de les conforter dans leur position.

D’après les premiers résultats proclamés par la CEI, Kobenan Kouassi Adjoumani, candidat RHDP pour les régionales dans le Gontugo, et Félix Anoblé, candidat RHDP aux Municipales à San Pedro, ont été proclamés vainqueurs. N’Goan Aka Mathias, Maire sortant de la commune de Cocody et candidat du RHDP, a quant à lui perdu les élections face à Yacé Jean-Marc, le candidat du PDCI-RDA. Le ministre Fofana Siandou et bien d’autres frondeurs du PDCI attendent de connaitre leur sort.

Quoi qu’il en soit, le Président Alassane Ouattara a annoncé un remaniement ministériel après ces élections locales. Le sort de ces dissidents est donc lié à leurs résultats. Chacun retient donc son souffle quant à son avenir politique.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment