12082019Headline:

Côte d’Ivoire/ Enrôlement des militants du rhdp dans le Gbêkê : « C’est les cas de fraude. C’est de ça que notre président Bedié parle et ça révolte nos frères (RHDP) d’en face…»( Yao Kouamé Albert)

«Preuves» à l’appui, un délégué PDCI accuse le RHDP du Gbêkê d’enrôlement illicite de ses militants.

Le délégué départemental du PDCI Botro 3 sous-préfecture de Languibonou, le professeur Yao Kouamé Albert a échangé avec les militants de son parti hier Mercredi au foyer d’Ahougnanfoutou. Un point, sur les trois à l’ordre du jour expliqué aux militants du plus vieux parti présents dont le vice président Yoboué Lazare qui estime que « C’est les cas de fraude. C’est de ça que notre président Bedié parle et ça révolte nos frères (RHDP) d’en face…», a fait l’objet d’une opération qu’effectueraient des cadres du RHDP unifié de Bouaké, visant à inscrire sur la liste électorale à leurs insu, des militants du PDCI auxquels, l’on aurait fait croire que ces derniers ont été appelés pour s’inscrire pour la Couverture Maladie Universelle (CMU).

« Nos frères du RHDP, s’en vont dans les villages et leurs promettent des choses qui ne sont pas réelles. Dans le village Ahougnanfoutou, où nous avons fait cette rencontre, ils (RHDP Ndlr) sont allés dire qu’il y a beaucoup de projets en cours qui seront financés et pour que les villageois puissent en bénéficier individuellement ou collectivement, il faut qu’ils viennent s’inscrire pour la Couverture Maladie Universelle. Et sous ce prétexte, ils ont pris 63 villageois ici pour les envoyer à Bouaké et en lieu et place de l’enrôlement pour la CMU, ces villageois ont été conduis dans un bureau de la Mairie de Bouaké, où ils ont été enrôlés pour les élections prochaines en leur affectant un numéro de vote avec certains des récépissés que j’ai pu récupérer.

Le numéro du bureau de vote est le 095, qui est une école primaire appelée Bassa, située au quartier Air France. Ces villageois étaient vraiment très étonnés parce que c’est pas ce qu’on leur avait dit. Nous leurs avons dit de rester vigilant et de ne pas se laisser abuser par les gens qui viennent leurs tenir ces genres de propos. si c’est pour la CMU qui est un projet de l’État, on n’a pas besoin de déplacer les populations, on le fait sur place. À Ahougnanfoutou, ils ont pris 63 personnes et dans trois autres villages, une cinquantaine de personnes ont été amenées pour la même opération.

Actuellement on a plus d’une centaine de personnes qui sont désinscrites ainsi sur les listes électorales de leur village et affectées à un bureau de vote à Bouaké. Le problème est que, est-ce qu’au moment des élections, ils iront les chercher dans les différents villages pour venir voter à Bouaké dans ces bureaux de vote ? Je pense que ce n’est pas ça. Ils (RHDP unifié) vont plutôt faire voter en lieu et place, d’autres personnes acquises à leur cause…» a indiqué Yao Kouamé Albert, délégué départemental du PDCI Botro 3 sous-préfecture de Languibonou, tout en invitant les militants de son parti à se faire identifier, à s’acquitter de leur frais de cotisation annuelle et à s’approprier les valeurs et les orientations données par le président Bedié.

Les différents secrétaires de sections de sa circonscription à en croire le délégué, seraient mis en mission auprès de chaque habitant des villages du département, en vue de dérouter toutes tentatives d’enrolement trouvées frauduleuses.

Source : www.ovajab.media

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment