10172017Headline:

Côte d’Ivoire:Des milliers d’ éléments des forces de l’ordre lancés aux trousses de microbes à Yopougon

 cette opération conjointe des forces ivoiriennes mobilise à elle seule 1200 policiers, 150 gendarmes, 150 militaires et 200 éléments du CCDO, une unité mixte.

Quelque 1500 éléments des forces de sécurité ont été mobilisés dans le cadre de l’opération ‘’Epervier 3’’ lancée, jeudi, à Yopougon (à l’Ouest d’Abidjan) et qui vise à sécuriser la rentrée scolaire 2017-2018, a constaté sur place, APA.

L’objectif principal de cette opération, a expliqué le Commissaire Divisionnaire Major Youssouf Kouyaté, Directeur général de la Police, est d’accompagner la rentrée des classes, l’année universitaire et scolaire pour ‘’traiter les questions de criminalité qui leur sont liées’’.

L’opération Epervier 3  comprend  1200 policiers dont 200 du Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO), 150 éléments de la gendarmerie nationale et 150 militaires des Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI).

‘’L’opération +Epervier+ est un ensemble d’opérations de Police d’envergure qui consistent à lutter contre la criminalité sous toutes ses formes, entre autres, traquer les délinquants, rechercher et détruire les fumoirs, saisir les drogues, les produits pharmaceutiques non enregistrés, les armes à feu ou armes blanches, rechercher les caches de munitions et d’armes, lutter contre le phénomène des enfants en conflit avec la loi, lutter contre les débauches sexuelles….’’, a encore expliqué  Youssouf Kouyaté.

Initiée sur toute l’étendue du territoire national depuis 2016 par la direction générale de la police pour apporter une réponse particulière à la grande criminalité, ‘’Epervier’’ a connu plusieurs opérations, notamment Epervier I et II, Epervier sur Abobo et Epervier sur périphérie.

Ces différentes opérations, de l’avis du Commissaire Divisionnaire Joseph Yao Kouamé, Préfet de Police d’Abidjan, ont connu des résultats probants allant ‘’de la baisse sensible des agressions à l’interpellation et la détention de nombreux enfants en conflit avec la loi (Microbes) ainsi qu’à la réduction des vendeurs ambulants sur la voie publique’’.

Faisant le bilan des précédentes opérations, sur la période du 16 mai 2016 au 22 août 2017, M. Kouamé a relevé, entre autres ‘’ la destruction de 578 fumoirs, l’interpellation de 36 993 personnes dont 469 déférées, la saisie 45,115 kg de cannabis, 57 grammes d’héroïne, 19 grammes de cocaïne, 11 220 boulettes de cannabis, 1197 armes blanches, 12 armes à feu, 141 munitions,…’’.

Sur la durée de l’opération, le directeur général de la Police a précisé qu’elle ‘’s’inscrit dans un processus durant toute l’année universitaire et scolaire et qu’elle se mue en vacance sécurisée pendant la période des grandes vacances scolaires’’.

Une parade motorisée des différentes unités des forces de défense et de sécurité impliquées dans Epervier 3 à travers les artères de la commune de Yopougon a clos la cérémonie de lancement de l’opération.

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment