02242021Headline:

Afrique du Sud: Jacob Zuma accusé de corruption doit témoigner

La cour constitutionnelle sud-africaine vient de trancher, Zacob Zuma doit témoigner devant la commission anti-corruption.

Par l’intermédiaire de ses avocats, l’ex Président, visé par une enquête pour corruption avait fait savoir qu’il ne se présenterait pas devant cette commission arguant qu’il était traité plus en accusé qu’en témoin.

Il avait appelé également le juge Raymond Zondo à se récuser estimant qu’il était impartial.

Dans son verdict rendu ce jeudi , la cour constitutionnelle, plus haute juridiction du pays l’a obligé à comparaître.

« M. Jacob Zuma est enjoint de comparaître et de témoigner devant la commission aux dates fixées par celle-ci », a ordonné la Cour Et il “n’a pas le droit de garder le silence pendant cette procédure”, a-t-elle ajouté.

Depuis deux ans, la commission a entendu des dizaines de ministres ou ex-ministres, élus, hommes d’affaires ou hauts fonctionnaires qui ont déballé au grand jour le linge sale de l’ère Zuma (2009-2018).

Jacob Zuma, 78 ans, est soupçonné d’avoir généralisé le pillage des ressources de l’Etat et accordé de juteux contrats publics à une sulfureuse famille d’hommes d’affaires, les Gupta.

Koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles