06202024Headline:

Côte d’Ivoire: enceinte de son Directeur, une écolière de CM2 meurt après un avortement

Une fille de CM2, 14 ans, est décédée après un avortement clandestin. Le drame s’est déroulé en Côte d’Ivoire et la fillette était enceinte du directeur de son école.

Il s’appelle Guy Martial et est le directeur d’école primaire à Hiré Stade. Il a mis enceinte Diomandé Mariam, l’une des élèves de sa classe de CM2, âgée de 14 ans. Selon Iris Média, il aurait refusé d’assumer sa responsabilité en encourageant la fillette à procéder à un avortement.

Mais la fille est décédée lors de l’avortement clandestin qui s’est produit au quartier commerce, dans la nuit du mardi 21 mai 2024. Le média informe que la fillette a été inhumée ce jeudi 23 mai 2024, au cimetière municipal de la ville d’Hiré.

Une enquête a été ouverte et le directeur de l’école a été mis aux arrêts par la police.

En effet, lorsque la fillette a découvert qu’elle est enceinte elle s’est aussitôt rendue chez le directeur le lundi 13 mai 2024 pour l’informer. Mais ce dernier ne voulant pas que cela se sache lui a proposé de se faire avorter.

Selon les témoignages des habitants, il aurait remis des médicaments à la petite. Après avoir pris les médicaments, elle commence à ressentir de fortes douleurs au ventre. Informé le directeur se montre insensible et menace l’enfant de ne pas informer sa tante.

Sous la pression à la maison et ne pouvant plus supporter la douleur, elle finit par lâcher la bombe. Malheureusement, il était déjà trop tard et l’élève de 14 ans est décédée. Par la suite, l’auteur de sa grossesse qui n’est autre que le directeur de son école a été arrêté et placé en garde à vue.

What Next?

Related Articles