11242017Headline:

Côte d’Ivoire: Situation tendue/La grogne des ex combattants démobilisés dégénère,des morts et de nombreux blessés par balles à Bouaké

-Nous indiquions dans un précédent article que des  ex combattants démobilisés qui refusant les propositions de projets, de l’émissaire du gouvernement (Ndrl Mariatou Koné), pour leur réinsertion dans la vie sociale, avaient pris le contrôle du corridor sud de  Bouaké (centre).

Malgré les négociations entamées avec eux, ils ont refusé de quitter les lieux empêchant policiers, gendarmes, douaniers, habiletés au contrôle des véhicules de faire leur travail.

Nous apprenons ce mardi que la situation a dégénéré très tôt ce matin entre les démobilisés et la  police déployée pour rétablir l’ordre.

A en croire le porte–parole des démobilisés, les policiers auraient usé de leurs armes. Le bilan ferait au moment où nous publions, 3 morts et 3 blessés évacués au CHU de Bouaké.

« Nous avons occupé depuis hier (Ndrl lundi) le corridor sud pour que les autorités se penchent sur nos revendications. Ce mardi matin des policiers sont arrivés sur les lieux et ont tiré à bout portant sur nous. Actuellement il y a 3 morts dans nos rangs et 3 blessés qui ont été évacués au CHU », a indiqué à KOACI Amadou Ouattara.

Pour rappel, 6877 ex-combattants démobilisés exigent leur intégration dans les corps militaires et para-militaires ainsi que dans les administrations publiques. Ils veulent également une prime de 12 millions de FCFA à l’égard des 8400 ex membres de leur mouvement intégrés dans l’armée.

Donatien Kautcha, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment