02032023Headline:

Côte d’Ivoire : Enrôlement à Tiassalé, Assalé accuse le RHDP de fraude

L’enrôlement ne se fait pas sans bruit à Tiassalé. Assalé Tiémoko porte de graves accusations contre le RHDP (Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix). Le député-maire reproche au

Dans la localité de Tiassalé, l’enrôlement des nouveaux majeurs n’est pas du gout d’Assalé Tiémoko. En effet, le député-maire dénonce le convoiement de nouveaux majeurs en provenance de la commune d’Abobo au profit du RHDP.

“Sous le prétexte que le président de la CEI aurait déclaré sur NCI que les nouveaux majeurs pouvaient s’enrôler partout sur l’étendue du territoire, la délégation RHDP de Tiassalé, n’ayant aucune confiance dans la population de Tiassalé, a décidé de remplacer la population électorale de Tiassalé, par une autre population électorale venue d’Abobo, notamment du quartier Belleville et d’autres quartiers d’Abobo”, a révélé le journaliste ivoirien sur sa page Facebook.Assalé Tiémoko soutient qu’auparavant, le rythme de l’enrôlement était de cinq à dix enrôlés par jour dans les centres de Tiassalé. Cependant, ajoute-t-il, le dimanche 27 novembre, l’on est passé à plus de cinq cents personnes “transportées par des cars de 70 places et des véhicules de transport de type Massa”. Ces individus ont pris d’assaut les sites d’enrôlement, tous munis de certificats de nationalité”, poursuit le parlementaire ivoirien.

Assalé Tiémoko prévient le RHDP
Le patron de presse a laissé entendre que ces nouveaux majeurs ont avoué avoir été convoyés par le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix depuis Abobo et ont touché dix mille francs CFA par personne. En séjour à Béoumi, Assalé Tiémoko confirme avoir immédiatement regagné sa localité.

Malgré l’intervention du préfet de Tiassalé, M. Assalé a opposé un refus catégorique à l’enrôlement de ces nouveaux majeurs. “Il s’en est suivi une perturbation, dans tous les centres d’enrôlement, du processus pendant plusieurs heures. Des responsables locaux et des militants du rhdp, conduits par le nommé Kazana, se sont mobilisés pour défendre, à l’école quartier de Tiassalé, leurs électeurs venus d’Abobo. Il s’en est suivi des échauffourées avec les superviseurs du député-maire et le processus a été interrompu”, a écrit le journaliste ivoirien sur Facebook.

Le député assure qu’il ne laissera pas le RHDP Tiassalé enrôler les nouveaux majeurs en provenance d’Abobo. Il prévient que la violence envahira la ville.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles