05172022Headline:

Nigeria: une centaine de jihadistes neutralisés autour du lac Tchad

Une opération militaire conjointe du Nigeria, du Niger et du Cameroun a permis de neutraliser une centaine de jihadistes au cours des dernières semaines, selon les autorités. Des bombardements intensifs ont notamment été menés sur les pourtours du lac Tchad, où sont implantés à la fois les hommes affiliés à l’Etat islamique en Afrique de l’Ouest (Iswap) et des éléments toujours fidèles au JAS, la branche historique de Boko Haram.

Les troupes de la force militaire conjointe se sont aventurées profondément dans les enclaves contrôlées par les jihadistes sur le pourtour du lac Tchad. Les militaires ont saisi des armes, de la nourriture et des drogues selon le porte-parole de cette force multinationale.

Des frappes aériennes ciblées ont également permis de neutraliser une centaine de terroristes, dont au moins dix commandants de haut rang. Cependant, aucune précision n’a été apportée sur la période couverte par cette opération.

Par ailleurs, le site nigérian spécialisé Human Angle rapporte que l’Etat Islamique en Afrique de l’Ouest a lancé une campagne de recrutement parmi les pêcheurs du lac Tchad, afin de remplacer ses combattants tués par les bombardements de l’armée.

L’Iswap aurait également accentué dernièrement sa politique de taxation des populations locales, forçant près de nombreux pêcheurs à fuir de nouveau le lac Tchad.

Ce média indépendant rappelle aussi que les populations civiles sont particulièrement exposées lors des pillonnages aériens, même lorsque ceux-ci se font sur la base du renseignement.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles