12172018Headline:

Ces décidé, un Bureau Politique du PDCI a lieu lundi prochain à Daoukro.

Sur convocation de son Président Aimé Henri Konan Bédié, un Bureau Politique (BP) du PDCI-RDA se tiendra le lundi 24 Septembre 2018 à Daoukro. Dans une interview accordée à un confrère, Maurice Kakou Guikahué, le secretaire exécutif du parti, livre les détails du BP.

«Le samedi 22 septembre de 10h à 20h, tous les membres du Bureau politique viendront prendre leurs badges qui donnent accès à la salle de réunion. Pour prendre ces badges, il faut qu’ils viennent avec leur carte de membre du Bureau politique ou bien s’ils n’ont pas encore leur carte, qu’ils viennent avec le reçu de paiement de la cotisation et leur carte nationale d’identité. Dans le premier cas, sur la carte de membre, il y a en même temps votre photo. Donc, on sait que c’est vous le membre du Bureau politique, alors que sur le reçu, il n’y a pas de photo. Il faut donc que le reçu soit couplé avec la carte nationale d’identité. Et cette opération se déroulera au siège du parti à Cocody de 10h à 20h. Ensuite, sur place à Daoukro le dimanche à partir de 16h à l’hôtel La Paix. Ou encore, lundi matin à partir de 8h30 jusqu’ à 10h avant la réunion, ils pourront retirer leurs badges pour avoir accès à la salle. Parce que toute personne qui n’a pas de badge n’aura pas accès à la salle», a expliqué Maurice Kakou Guikahué. Le secretaire exécutif du PDCI-RDA, s’est prononcé sur le cas des cadres qui ont pris part à la création du parti unifié RHDP et qui ont été exclus du parti.

«Il faut bien utiliser les termes. Dans la conférence de presse que nous avons animée, nous avons dit que la loi de 93 dispose qu’on ne peut pas être membre de deux partis politiques. Donc si quelqu’un crée un parti politique, il s’exclu de lui-même de son ancien parti. Il y a une nuance. Nous n’avons exclu personne. Maintenant si ces personnes viennent au Bureau politique, on jugera. Peut-être que ceux avec qui ils sont allés pour le parti unifié, vont se poser des questions. Aussi, nous n’avons pas acté. Donc, ces personnes-là peuvent venir au Bureau politique. Il ne faut pas que quelqu’un dise qu’on l’a empêché de venir. Je ne sais pas pourquoi, N’guessan Jérôme commence à s’agiter. Peut-être qu’il a peur. Personne ne va l’empêcher de venir au Bureau politique. Justement, on veut qu’il vienne à la réunion du Bureau politique», a-t-il fait savoir. Malgré tout, Maurice Kakou Guikahué informe que tous les membres du Bureau politique ”qui sont à jour de leurs cotisations et qui ne sont pas frappés de décisions disciplinaires de suspension d’activités peuvent participer à cette réunion”. A la question de savoir pourquoi avoir choisi Daoukro et un jour ouvrable pour l’organisation de ce BP, le Cardiologue renvoie tout le monde à s’imprègner des textes fondateurs du parti. «Peut-être que les militants ont oublié. On a fait beaucoup de réunions à Yamoussoukro. Dans nos textes, d’abord, il n’y a pas de délai de convocation du Bureau politique. Il n’y a pas de quorum et il n’y a pas de lieu. Daoukro étant une ville de Côte d’Ivoire, on peut y tenir le Bureau politique», lâche-t-il. Puis de lancer ceci: «Dites-moi quel jour s’est faite l’Assemblée générale constitutive du parti unifié? C’était le lundi 16 juillet».

 

David YALA

AIP

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment