06062020Headline:

Côte d’Ivoire: « 10 ans de politique de promotion dans l’administration publique basée sur l’ethnie ou la région d’origine », Traoré Mamadou à Ouattara

Le pro-Gbagbo Traoré Mamadou décrit la Côte d’Ivoire sous le président Alassane Ouattara et du RHDP en 10 années de pouvoir.

10 ans de transformation du gouvernement en un vaste restaurant public exclusivement ouvert aux seuls cadres militants du RDR alias RHDP.

10 ans sans jamais tenir une seule des promesses de pluie de milliards par ville pompeusement criées sur tous les toits lors de la longue campagne présidentielle de 2010.

10 ans d’endettement exponentiel chronique, festif, irraisonné et improductif dans des projets surfacturés ou précaires pour exalter une image en dégradation permanente et gonfler ses comptes personnels dans les banques à l’extérieur.

10 ans de gaspillages ininterrompus et irréfléchis des ressources financières de l’État pour contenter une cour anachronique, folklorique, pléthorique, envahissante et vorace de fidèles et de plaisantins.

10 ans de corruption dans l’attribution des marchés publics de l’État réservés à l’enrichissement frauduleux des copains et de détournements scandaleux des deniers publics sans être nullement inquiété

10 ans de politique de promotion dans l’administration publique basée sur la tribu, l’ethnie ou la région d’origine et appelée « le rattrapage ethnique » qui ne tient nullement compte des compétences individuelles avérées du postulant.

10 ans de persécution du peuple, d’instrumentalisation de la justice contre les opposants, de procès expéditifs et biaisés, d’emprisonnements politiques abusifs durant de longues années souvent sans jugement du prévenu.

10 ans d’accusations farfelues de troubles à l’ordre public, d’atteinte à la sécurité de l’État, d’atteinte à la sûreté du territoire, d’atteinte à la quiétude des populations, de tentatives de déstabilisation, de sédition imaginaire, d’incitation à la révolte, de propagation d’infox (fake news) et de mensonges éhontés.

10 ans de politique atypique d’asservissement de masse, de déshumanisation programmée, de propagation intentionnelle de la haine tribale et de précarisation des masses urbaines et rurales par la destruction des lieux de commerce,par des déguerpissements et démolitions sauvages des quartiers des économiquement faibles et par la chute catastrophique des prix d’achat aux agriculteurs de leurs productions.

A la France neo_esclavagiste et impérialiste de tous les temps, nous disons que notre pays la Côte d’Ivoire se souviendra aussi longtemps qu’il existera, d’avoir été victime d’une agression française en 2011 dont les conséquences politiques, économiques et sociales ont entraîné une régression d’un siècle de la démocratie ivoirienne qui était en construction avec le Président Koudou Laurent Gbagbo. Nous disons que la Côte d’Ivoire ne restera jamais le vassal d’une puissance étrangère quelle que soit la volonté hégémonique de cet État.

Bientôt, il fera jour !

Lire sur Yeclo

Comments

comments

What Next?

Related Articles