09292022Headline:

Mali: au moins 132 civils froidement tués par des terroristes au centre du pays

Le gouvernement malien a annoncé ce lundi, un bilan de 132 morts dans des attaques terroristes de plusieurs villages dans le cercle de Bankass, dans la nuit du 18 au 19 juin 2022.

Les combattants djihadistes de katiba Macina ont attaqué dans la nuit du 18 au 19 juin 2022, les villages de Dialassagou, Diawéli, Deguessagou et environs, dans le cercle de Bankass, au centre du Mali. Le bilan de l’attaque s’élève à 132 civiles tués, selon un communiqué du chef d’état-major des Forces Armées Maliennes (FAMa).

Dans son communiqué, le gouvernement malien a présenté ses condoléances aux familles des victimes éplorées et condamné avec fermeté, cette attaque qu’il qualifie de « lâche et barbare ». Il a rassuré que toutes les dispositions seront prises pour traquer et « traduire les auteurs de ces actes criminels devant la justice ».

La katiba Macina, aussi appelée Front de libération du Macina par les médias, est une unité combattante salafiste djihadiste qui apparaît en janvier 2015 lors de la guerre du Mali. Elle est dirigée par le prédicateur peul Amadou Koufa.

Cette attaque terrifiante intervient alors que le Mali multiplie les offensives et les missions de sécurisation du territoire, pour reprendre le contrôle de plusieurs régions du pays, jadis échappé à l’Etat.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles