12162017Headline:

Côte d’Ivoire- le ministre Kandia Camara ordonne la fermeture d’un établissement français

Côte d’Ivoire-Pour raison d’Etat: Kandia Camara ordonne la fermeture d’un établissement français
L’établissement scolaire Méridien a reçu ce mardi 19 août 2017 un ‘’avis de fermeture’’ de la tutelle. Le motif évoqué par Mme Toungara, Directrice de l’encadrement et des établissements privés, qui s’y est rendu est aussi évasif que mystérieux : raison d’Etat ! Mais encore…
Pour comprendre cette affaire qui ne manque pas de saveur, il convient de faire un peu d’historique. A l’origine, il y avait le Groupe scolaire international SAFAK, un établissement turc qui a été racheté dans le mois de mai dernier par un groupe français connu sous l’appellation Horizon éducation Côte d’Ivoire. C’est ce groupe qui a changé la dénomination du Groupe scolaire international SAFAK rebaptisé Méridien. A preuve tous les dossiers relatifs au rachat et la nouvelle dénomination de l’établissement sont sur la table de la directrice de l’encadrement et des établissements privés de juin dernier en attend d’être validés. Mieux la nouvelle direction de l’établissement par correspondance en date du 7 juin dernier (dont nous avons copie) a tenu informer la Ministre Kandia Camara du rachat de l’établissement par la société française Horizon pour l’Education en Côte d’Ivoire. Selon les responsables de l’établissement qui n’ont pas manqué, ce mardi de rappeler ce fait, à la directrice de l’encadrement et des établissements privés, la réponse de la tutelle a été sans concession. «J’ai expliqué ce fait à Mme la ministre mais elle a estimé que c’est de la diversion», aurait lancé Mme Toungara. Avant de reconnaître elle-même, à en croire le président de l’association des parents d’élève, avoir instruit le dossier de changement de dénomination de l’établissement. C’est donc en dépit de toutes ces démarches administratives que la ministre Kandia Camara vient d’ordonner la fermeture de l’école pour … raison d’Etat ! Soit 10 jours après la rentrée scolaire. Une nouvelle qui, on l’imagine, met les parents d’élèves devant le fait accompli.
Que vont-ils pouvoir bien faire, quand on sait que chaque parent choisit l’établissement de sa progéniture en raison de critères qui lui sont propres? A l’évidence, la décision de la tutelle embarrasse les parents qui ont déjà engagé d’énormes frais pour inscrire leurs enfants. Et ils sont 157 élèves à ce jour à avoir satisfait aux conditions d’inscription pour une scolarité qui varie entre 1million de FCFA et 1,8 million. Qui pourra leur rembourser les montants déjà versés ? Dès lors, l’on ne peut manquer de s’interroger : pourquoi maintenant ?
N’aurait-il pas été plus convenable et bien séant que la fermeture de l’établissement intervienne pendant les prochaines vacances scolaires ? D’autant qu’aucune urgence ne peut justifier, a priori, que cette école ferme maintenant ses portes. La tutelle a-t-elle pensé à l’avenir des 157 élèves inscrits qui ont déjà commencé les cours ? Cette situation questionne la part d’humain de la ministre Kandia Camara que ne devrait pas laisser insensible le ‘’drame’’ que constitue cette fermeture pour les parents d’élèves concernés.
Pour en savoir plus, nous avons joint Mme Toungara, porteuse de la ‘’mauvaise nouvelle’’. «Le Méridien vous a-t-il montré une ‘’autorisation d’ouverture’’ ? Je refuse de répondre au téléphone», s’est-elle défendue. Elle était visiblement sur la défensive.
Mais, le lecteur se sera certainement fait sa religion en notant le distinguo entre la ‘’raison d’Etat’’ évoquée de prime abord pour justifier la décision et le ‘’défaut’’ d’autorisation qui intervient après coup. Pour autant, les parents ne demandent qu’une chose, que soit différée la fermeture de l’établissement aux vacances prochaines. Le temps que s’achève l’année scolaire déjà entamée. Histoire de ne pas perturber les apprenants que pourrait déboussoler une autre… destination. C’est une question de bon sens. Tout simplement. A moins de deux mois de la visite du Président Emmanuel Macron en Côte d’Ivoire pour le lancement des travaux du Métro d’Abidjan, Kandia devra éventuellement s’en expliquer.

Alexandre Lebel Ilboudo, on lageneraledepresse.net

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment