05172021Headline:

Côte d’Ivoire: l’ancien ministre de Ouattara visé par une plainte pour escroquerie à Paris

Si l’homme d’affaires et politicien ivoirien n’a jamais inquiété au Sénégal malgré les manquements amenés à l’exécution des contrats mirobolants octroyés à lui par le gouvernement du président Macky Sall, Adama Bictogo est désormais dans le viseur de la brigade financière parisienne. L’ancien ministre de Alassane Dramane Ouattara est visé par une plainte pour escroquerie à Paris.
Si son nom a souvent été lié à des scandales aussi bien en Côte d’Ivoire qu’au Sénégal, Adama Bictogo semble bénéficier de solides soutiens pour que la justice ne s’intéresse point aux manquements notés dans l’exécution des contrats qui lui ont été signés.

Le patron du groupe Snedai, L’homme d’affaires Adama Bictogo fait l’objet dune plainte pour escroquerie, déposée mi-décembre par l’un de ses créanciers français, la société Soeximex, auprès du TGl de Nanterre. Cette plainte devrait permettre de saisir la brigade financière. Il est reproché à l’ex-ministre de l’intégration d’avoir indûment perçu, à partir de 2006 et en plusieurs tranches, près de 4 millions € d’avances auprès de Soeximex, afin d’organiser, au nom de sa société Côte d’Ivoire fruits, l’achat et la liaison de plusieurs milliers de tonnes de cacao via le Port autonome de Lomé PAL, au Togo. Il est par ailleurs accusé d’avoir cherché, ces dix dernières années, à gagner du temps pour tenter d’invoquer la prescription et se soustraire à tout remboursement .

Dans cette affaire qui l’oppose à ses anciens partenaires français, la dette totale d’Adama Bictogo envers son créancier -intérêt compris-s’élève aujourd’hui à quelque 66 millions d’euros .
Selon la plainte déposée par l’avocat Emmanuel Asmar (cabinet Asmar& Assayag) du barreau de Paris, la société Cote d’Ivoire Fruits, dont Adama Bictogo affirmait étre le PDG au moment de la transaction, n’aurait par ailleurs jamais existé . L’ancien ministre, qui a pourtant signé une reconnaissance de dettes le 12 juin 2006, n’a pas donné suite à une offre transactionnelle de dernière minute (valable 48 heures formulée par la société Soeximex,le 3 décembre, ce qui a immédiatement entrainé le dépôt de la plainte « pour escroquerie contre lui devant le parquet de Nanterre.

Limogé du gouvernement en mai 2012 pour présomption de détournements des fonds des indemnités dues aux victimes du Probo Koala, Adama Bictogo s’est lancé dans le privé. ll se trouve actuellement à la tête d’une myriade de sociétés (transports, numérisation de documents etc). Si cette plainte prospère, Adama Bictogo encourt une peine de cinq années de prison et 375 000€ d’amende auxquels viennent s’ajouter les intérêts civils .

Récemment à Abidjan, Adama Bictogo est la cible d’une plainte de victimes du Probo Koala, le navire qui avait illégalement déversé des produits toxiques dans la périphérie et roule l’État du Sénégal dans la farine
Adama Bictogo, proche du président Alassane Ouattara, est la cible d’une plainte de victimes du Probo Koala, le navire qui avait illégalement déversé des produits toxiques dans la périphérie d’Abidjan en 2006. L’ex-ministre avait joué les bons office pour le compte des victimes, dont certaines l’accusent de détournement de fonds. Les plaignants lui reprochent d’avoir fait main base sur 600 millions destinés à l’indemnisation des victimes de cette catastrophe.

Récemment au Sénégal, en sus des 12 milliards de francs que l’État lui avait versé dans le cadre de la rupture du contrat scandaleux des visas biométriques, le patron de la société immobilière Amarante, a roulé l’État dans la farine en empochant 30 milliards de francs pour une université fantôme.

Comments

comments

What Next?

Related Articles