05262024Headline:

Assises des femmes : Nasseneba Touré lance les consultations régionales à Korhogo

Dans le cadre des Assises Nationales des Femmes de Côte d’Ivoire (ANAFCI), la Ministre Nassénéba Touré a entamé les consultations régionales avec les femmes du District des Savanes. La place de l’Indépendance de la commune de Korhogo a abrité ce jeudi 25 avril 2024, le lancement de ces consultations, qui a mobilisé les femmes des régions du Poro, de la Bagoué et du Tchologo venues écouter le message de leur ministre de tutelle.

La ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, a décliné l’objectif central de ces assises, basées sur la synergie d´actions et la solidarité entre les femmes, en vue de défendre leurs intérêts vitaux auprès de l’État. Elle a encouragé toutes les femmes à s’impliquer activement dans les ateliers, à exprimer leurs besoins et à partager leurs préoccupations. « Femmes du district des Savanes, chères sœurs, engageons-nous à participer pleinement aux travaux des ateliers pour que vos quotes-parts contribuent à bâtir une nation ou nous seront représentées dans tous les secteurs et instances décisionnelles”, a-t-elle appelé.

La Ministre s’est engagée à faire de sorte que leurs recommandations pèsent dans les grandes décisions politiques du pays. Bien avant, le Maire de la commune de Korhogo, Lacina Ouattara dit Lass Pr, a exprimé sa satisfaction quant au choix du District des Savanes pour cette étape cruciale des consultations des ANAFCI.

Les femmes, représentées par Dr Soro Fara, ont exprimé leur reconnaissance au Président de la République pour son engagement en faveur de l’autonomisation des femmes. Elles ont salué les actions de la Première Dame, Dominique Ouattara, à travers le FAFCI, qui a octroyé des prêts conséquents aux femmes des régions du Poro, de la Bagoué et du Tchologo. Avec 6.557.455.000 FCFA, les fonds FAFCI ont considérablement amélioré les conditions de vie des femmes du district des savanes. Elle ont par ailleurs, exprimé le souhait de voir le Président se présenter aux élections de 2025. Cette cérémonie a rassemblé des cadres, des élus, des représentants du corps préfectoral, des chefs traditionnels, des guides religieux et a été animée par des prestations artistiques mettant en valeur la richesse culturelle régionale.

Les ANAFCI, lancées officiellement le lundi 22, offrent une plateforme d’échanges permettant à toutes les femmes, qu’elles soient ménagères, entrepreneures, fonctionnaires ou politiques, de dialoguer avec l’État sur leurs problématiques essentielles. Les consultations régionales visent à collecter les informations nécessaires pour la rédaction d’un livre blanc, avec pour objectif de visiter les 14 districts du pays lors de cette caravane des ANAFCI.

 

What Next?

Recent Articles