07252021Headline:

Politique : le Directeur de cabinet Guibessongui N’Datien Séverin remplacé par Armand Patricia Valérie Aimée

Depuis le mercredi 9 juin 2021, il n’est plus le Directeur de cabinet par intérim du ministre de l’Économie Numérique, des Télécommunications et de l’Innovation après le départ de son prédécesseur, Mamadou Sanogo.
Guibessongui N’Datien Séverin, Docteur en Droit/ Spécialiste des TIC/ Avocat a été remplacé à ce poste par, Amand Patricia Valérie Aimée

Malgré son départ, il a rendu hommage aux différents ministres qu’il a accompagné, en tant que Directeur de cabinet adjoint ou Directeur de cabinet au cours d’une passation de charge entre son successeur et lui, nommée officiellement le mercredi 9 juin 2021 en Conseil des ministres.
« Ce fut un plaisir pour moi d’accompagner le Ministre Roger ADOM jusqu’à la nomination de sa Directrice de Cabinet.

Servir l’Etat, telle est ma devise. J’ai ainsi rendu hommage aux différents Ministres avec lesquels j’ai travaillé aux NTIC, Economie Numérique et Télécoms. Il s’agit de:

Hamed BAKAYOKO, Ex Premier Ministre, Ministre des NTIC en qualité de Conseiller Juridique puis Directeur de Cabinet adjoint de 2008 à février 2010

HOUGA BI Gooré Jacques, Ministre des NTIC, en qualité de Directeur de Cabinet adjoint de mars 2010 à octobre 2010
Bruno Nabagné KONÉ, Ministre de la Poste et des TIC, en qualité de Directeur de Cabinet adjoint chargé de la réforme du secteur des télécoms & TIC de 2011 à 2014

Mamadou SANOGO, Ministre de l’Economie Numérique et de la Poste, en qualité de Directeur de Cabinet de 2019 à janvier 2021

Roger Félix ADOM, Ministre de l’Économie Numérique, des Télécommunications et de l’Innovation, intérim jusqu’à la nomination de son Directeur de Cabinet, d’avril à juin 2021″, a rappelé, l’ancien député RHDP de la circonscription électorale de Niakara-Tortiya-Arikokaha.

Par ailleurs, selon nos investigations, le Docteur en Droit/ Spécialiste des TIC/ Avocat aurait perdu son poste de Directeur de cabinet parce qu’il a défié le parti présidentiel en se présentant en indépendant lors des législatives du 6 mars 2021 dans la circonscription électorale de Niakara-Tortiya-Arikokaha où il était le député sortant
Ayant perdu l’élection, il a été éjecté de son fauteuil, des pratiques récurrentes au RHDP, nous dit-on.

Pour rappel, Dr Guibessongui fut l’un des rares Avocats du RHDP à avoir défendu le 3ᵉ mandat de l’actuel président de la République jugé illégal par l’opposition ivoirienne.

actualiteivoire.info

Comments

comments

What Next?

Related Articles