11152018Headline:

Affaire: Leah Evans Seka, la victime d’un crime passionnel.

Leah Evans Seka est passée de vie à trépas, ce mercredi, dans la banlieue parisienne. L’Ivoirienne a reçu plusieurs coups de couteau dans son abdomen, qui ne lui ont laissé aucune chance de survie.

Les habitants de Champigny-sur-Marne sont encore dans l’effroi après la mort tragique de Leah Evans Seka à son domicile situé rue Alexandre-Fourny. Cette Ivoirienne qui vivait paisiblement avec ses deux enfants, un garçon et une fille, ainsi que son compagnon également Ivoirien, a été mortellement poignardée dans la nuit de mercredi à jeudi, aux environs de 23 heures.

Les faits se sont en effet déroulés à l’intérieur de la résidence qu’occupait cette petite famille. À en croire des témoins de la scène, une chaude dispute aurait éclaté dans le bâtiment en présence de toute la maisonnée, ainsi que Pulchérie, la soeur de la défunte. Quelques instants après, Leah Evans Seka est venue s’affaler, tout ensanglantée, dans la rue, non loin de son appartement. La soeur, restée dans l’appartement, a été blessée à la gorge, au visage et aux mains.

Tout porte à croire que l’auteur de cette atrocité est Serge, le compagnon de Mme Seka, de trois ans son ainée, et père de sa fille de deux ans. Celui-ci a donc été placé en garde à vue par la police locale pour nécessité d’enquête.

S’agit-il d’un crime passionnel ou de tout crime crapuleux digne d’un film hollywoodien ? Seuls les résultats des investigations permettront d’élucider cette affaire qui est venue troubler la quiétude de la communauté ivoirienne dans l’Hexagone.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment