10152018Headline:

Côte d’Ivoire-Alternance 2020: « L’alternance en faveur du PDCI n’a aucun sens juridique et politique » Cissé Bacongo

Le secrétaire général adjoint du Rassemblement des républicains (Rdr) chargé des questions juridiques, Cissé Bacongo, s’est de nouveau insurgé contre les débats houleux au sein de leur alliance politique, le RHDP, sur la succession du Président Alassane Ouattara en 2020.
Dans une interview accordée à Le Patriote de ce mercredi 23 août, le conseiller du chef de l’Etat a expliqué que cette alternance dont parle son allié, le PDCI, n’a aucun « sens juridique et politique ».

« L’alternance, c’est la succession au pouvoir d’Etat d’un parti par un autre, par la voie démocratique. (…)Mais, ce dont il s’agit ici, c’est simplement que le Rdr n’ait pas de candidat en 2020, et que le Rdr s’aligne dès le 1er tour derrière le candidat d’un autre parti. Ce n’est pas une alternance », a martelé Cissé Ibrahim Bacongo.

Pour le secrétaire général adjoint du Rdr chargé des questions juridiques, c’est ce qu’on appelle « une alternance adultérée, qui n’en est pas vraiment une au sens juridique et politique ».

Par ailleurs, il s’est dit méfiant quant à la capacité de rassemblement du candidat que pourrait proposer son principal allié, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), au nom de leur alliance commune, le Rhdp, à l’élection présidentielle de 2020. Ce, même si le Rdr décidait d’entériner cette alternance.

« Si le candidat qui est présenté n’a pas la carrure qu’il faut, évidemment c’est comme s’il n’y avait personne derrière lui. En réalité, c’est du cinéma qui s’organise derrière lui et au bout, c’est tout le monde qui perd. Ce qu’ils demandent, ce n’est pas de toute façon de l’alternance. Ensuite, ce n’est pas de ça que les Ivoiriens ont besoin aujourd’hui », a dénoncé le cadre du Rdr.

SOKNEWS.NET

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment