05122021Headline:

Côte d’Ivoire: le ministre de la réconciliation nationale, KKB n’a ni cabinet, ni local pour l’heure

En Côte d’Ivoire, le candidat malheureux de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 a été nommé ministre de la réconciliation nationale au lendemain de l’investiture du président sortant S.E. M. Alassane Ouattara le lundi 14 décembre dernier. Depuis sa nomination sur proposition du premier ministre Hamed Bakayoko, Kouadio Konan Bertin dit KKB n’a ni cabinet ni local pour l’heure. Le confrère Pierre Lemauvais a fait le triste constat.

“On le savait que ce ministère serait difficile pour Kouadio Konan Bertin dit Kkb, mais pas à ce point là. Un mois après sa nomination à cet illustre ministère, le tout nouveau venu au gouvernement Ouattara n’a toujours pas de cabinet ministériel mais pire encore n’a pas de local.
L’on apprend par le biais du journaliste professionnel Pierre Lemauvais que ces déplacements effectués dans le cadre du ministère de la réconciliation ont été par sa propre initiative et non pas une mission concertée et coordonné. Ce ministère annoncé en grande pompe est un très vrai flop aux yeux de la communauté internationale. Le président Ouattara l’a annoncé comme étant l’une de ses priorités, qu’est ce vrai, on peut en douter.
Avec ce qu’on observe actuellement, c’est une improvisation mal ficelée par Ouattara. Depuis sa nomination au gouvernement sous proposition de son ami Hamed Bakayoko Premier ministre, Kouadio Konan Bertin n’a fait que rencontrer les membres ou sympathisants du RHDP tels que Alpha Blondy, Adama Toungara etc.. Aucun rendez-vous avec un membre de l’opposition, ce qui prouve que la priorité est ailleurs”, dit-il .

Sapel MONE

Comments

comments

What Next?

Related Articles