12162017Headline:

Côte d’Ivoire Présidentielle:Voici ce que le camp Ouattara, dit des opposants

Amadou_Gbon

Côte d’Ivoire Présidentielle: Pour le camp Ouattara, les adversaires « n’ont rien à offrir aux Ivoiriens »

Le camp du chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara, candidat à la présidentielle d’octobre, a lancé dimanche à Abidjan des piques à ses adversaires, estimant qu’ils “n’ont rien à offrir aux Ivoiriens’’.

“Cette cérémonie est le premier signal à l’endroit de tous nos adversaires qui n’ont rien à offrir aux Ivoiriens’’, a déclaré l’ancien ministre Amadou Gon Coulibaly, lors d’une cérémonie marquant l’investiture de l’équipe de campagne de M. Ouattara dont il est l’un des deux directeurs nationaux de campagne.

Dans une salle de la patinoire de l’Hôtel Ivoire archi comble, l’ancien ministre a indiqué que la mission confiée à son équipe consiste: “convaincre les Ivoiriens que M. Ouattara est ce qu’il y a de mieux pour diriger la Côte d’Ivoire’’.

Parlant des adversaires du chef de l’Etat, notamment les anciens Premier ministres Charles Konan Banny, Pascal Affi N’guessan et l’ex-ministre des Affaires étrangères Essy Amara, tous candidats déclarés au scrutin, M. Coulibaly a affirmé qu’“ils n’ont rien à offrir ’’ et “aucun programme alternatif crédible à proposer aux Ivoiriens’’.

« Le nom (de Banny) et son expérience riment avec échec », a-t-il enchainé sous les ovations des nombreux militants rassemblés dans la salle, avant de pointer “l’incompétence’’ de Essy Amara.

A l’issue de la cérémonie, une conférence de presse a été organisée au cours de laquelle il a continué de voler dans les plumes de ses adversaires.

« Affi n’est pas capable de relever quelque défi économique que ce soit », a-t-il lancé cette fois à l’endroit du président du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) Pascal Affi N’guessan qui, lors de son investiture samedi, avait qualifié M. Ouattara de “tragédie’’ dont les Ivoiriens devraient “s’en débarrasser’’.

Prenant à son tour la parole, Jeannot Ahoussou, le second directeur national de campagne de M. Ouattara a invité le président contesté du FPI à régler “ses problèmes internes’’, avant de conclure qu’il « sera battu chez lui a Bongouanou (centre-est ivoirien) ».

SKO Par Serge Alain Koffi

Alerte info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment