01272020Headline:

Vidéo de Laurent Gbagbo et Nady Bamba à Bruxelles: Assoa Adou évoque un montage

Assoa Adou, le secrétaire général du FPI, s’est prononcé sur la vidéo de Laurent Gbagbo aperçu en compagnie de Nady Bamba à Bruxelles, qui a défrayé la chronique récemment.

Dans la nuit du jeudi 05 au vendredi 06 décembre, une vidéo est diffusée sur internet dans laquelle on aperçoit clairement Laurent Gbagbo en compagnie d’une dame. Ce sont les premières images de l’homme depuis sa remise en liberté sous conditions en février dernier par la Cour pénale internationale (CPI). Dans la vidéo, Laurent Gbagbo est aperçu dans les rues de Bruxelles en Belgique où il réside aux côtés de sa seconde épouse Nady Bamba. Une des rares fois depuis sa libération.

Le paparazzi qui filme la scène confie dans sa vidéo que l’ex-chef d’Etat ivoirien, cheveux blanchis, habillé d’un manteau sombre et d’une paire de basket, se rendait au centre Médical des Nations en Belgique. Si certains sont convaincus que la dame à côté, est bien Nady Bamba, la co-épouse de Simone Gbagbo, d’autres pensent qu’il s’agit plutôt de sa fille Marie Laurence.

Dans tous les cas, ces images ont créé l’émoi au sein de ses partisans qui étaient ravis de le revoir quand ses détracteurs, eux, ont voulu présenter Laurent Gbagbo comme un mari ’’infidèle’’ qui se pavane avec une autre femme à Bruxelles alors que Simone, son épouse légitime, est à Abidjan.

Interrogé jeudi au cours d’une conférence de presse au siège du PDCI à Cocody, par afrique-sur7, sur l’authenticité de cette vidéo, Assoa Adou a botté en touche. Pour le secrétaire général du FPI, il est possible que cette vidéo soit un montage auquel il ne faut pas prêter attention.

« Intéressons-nous aux vrais problèmes de la Côte d’Ivoire. Nous sommes surendettés. Le régime qui est là, a permis la destruction de notre écosystème, surtout avec les orpailleurs clandestins. Le régime qui est là, n’est pas là pour le bonheur des Ivoiriens, et il faut que çà change en 2020. Nous sommes à un moment important de notre pays. C’est çà qui est important», a répondu Assoa Adou.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment