06222018Headline:

Burkina Faso : Inauguration de la plus grande centrale solaire

APRNEWS- Le Burkina Faso inaugure ce mercredi 29 novembre, en présence des présidents burkinabè Roch Marc Christian Kaboré et français Emmanuel Macron, “la plus grande centrale solaire de l’Afrique de l’Ouest”. L’objectif d’un tel projet révolutionnaire dans l’espace ouest-africain, est de combler le déficit énergétique qui contraint le Burkina à importer de l’électricité de la Côte d’Ivoire et du Ghana.

129.600 panneaux de 260 watts produisant 33 mégawatts d’énergie, ont été installés sur une superficie de 55 hectares, à Zagtouli au sud-ouest de la capitale Ouagadougou.

Selon Saidou Nana, chef du projet de construction de cette centrale solaire “C’est la plus grande centrale de l’Afrique de l’Ouest en termes de capacité installée”. Elle permettra d’offrir plus d’énergie à la population en injectant chaque année sur le réseau de la Société nationale d’électrification (Sonabel) 56 gigawatts, soit 5% de la production actuelle, issue des centrales à fioul.

“Nous importons aussi de l’énergie à partir de la Côte d’Ivoire et, à un moment, il y avait des difficultés d’approvisionnement. C’est ainsi qu’on a décidé avec les bailleurs de fonds de doter la Sonabel d’une source d’énergie à partir des panneaux solaires photovoltaïques afin de répondre aux besoins de la population qui s’accroissent de 13% chaque année”, a-t-il ajouté.

Daniel Sermé, Directeur d’exploitation de la Sonabel a indiqué que l’énergie produite par la centrale solaire de Zagtouli coûtera environ 45 francs CFA (7 centimes d’euro) le kilowatt/heure (KWH) et sera ainsi trois fois moins chère que l’électricité produite dans les centrales thermiques, qui coûte 145 francs CFA.

Le Burkina Faso envisage à l’horizon 2030, de couvrir  30% de ses besoins en électricité avec le solaire, avec 5,5 kilowatts/heure par mètre carré et par jour.

Ces dernières années, le pays a dû importer environ 30% de son électricité de Côte d’Ivoire, mais l’énergie solaire pourrait aider le Burkina à devenir “autosuffisant”, a précisé chef du projet.

Une extension de 17 MW est prévue sur le site de Zagtouli, pour atteindre une production totale de 50 MW.

Cofinancée par l’Agence française de développement (22,5 millions d’euros) et l’Union européenne (25 millions d’euros), la centrale solaire de Zagtouli est la première d’une série dans ce pays où la majorité des 19 millions d’habitants n’ont pas accès à une électricité fiable, surtout pendant la période de fortes températures.

AprNews

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment